Retour à la normale à Brussels Airport: "Le trafic aérien a repris, il y a suffisamment d'aiguilleurs du ciel"

Le trafic aérien a été complètement fermé cette nuit sur tout le territoire par manque de personnel au sein de l'entreprise publique autonome Skeyes. Des aiguilleurs du ciel sont tombés malades et la direction n'a pas trouvé suffisamment de volontaires pour les remplacer. Les relations entre les contrôleurs aériens et leur direction sont tendues. La situation est néanmoins rentrée dans l'ordre ce matin à 6h.

Hier soir, de nombreux contrôleurs aériens sont tombés malades et n'ont pu assumer leur fonction. Jusque-là, pas de problème. Mais la direction n'a trouvé personne pour les remplacer. "Nous avons reçu une série de certificats en très peu de temps pour le centre de contrôle Canac et n'avons pas pu réunir suffisamment de personnel pour assurer le service de nuit", a expliqué le porte-parole de Skeyes, Dominique Dehaene. "Cela signifie que le trafic a été quasi totalement interrompu entre 23h00 et 06h00 dans les aéroports et l'espace aérien belges".


Skeyes n'aurait "pas anticipé les absences"

Selon Kurt Callaerts de l'ACV-Transcom, la direction de l'entreprise publique autonome Skeyes était au courant de l'indisponibilité d'aiguilleurs du ciel dès jeudi. "Skeyes n'a pas anticipé le nombre de malades, dont certains sont en congé maladie de longue durée et d'autres déjà au repos à la maison depuis plusieurs jours", explique M.Callaerts, qui déplore un jeu du "valet puant" de la part de la direction. Selon lui, il était évident dès jeudi qu'il manquerait du personnel si bien que la direction a tenté de convaincre des collaborateurs sur base volontaire, sans parvenir à réunir assez d'employés. La situation n'était donc en rien une surprise selon M. Callaerts, d'autant plus alors qu'une série de dossiers restent en souffrance, dont des demandes en matière d'interruption de carrière.

Selon Leenert, Mervilde, secrétaire fédéral SLFP, l'introduction de ces certificats médicaux n'a rien d'intentionnel. "Il y a quelques absents de longue durée et quelques malades se sont ajoutés à ceux-ci, a-t-il dit. Evidemment, l'ambiance qu'il y a en ce moment est mauvaise. C'est donc plus difficile pour la direction de trouver des volontaires pour les remplacer. Il y a des problèmes avec les interruptions de carrière, les congés qui ont été refusés, etc. Il y a plein de choses qui rendent l'ambiance mauvaise, mais pas le manque de volonté des contrôleurs. Donc il n'y a aucune action syndicale en cours".


Le trafic a bien repris à 6h 

Des dizaines de vols cargo n'ont pas pu atterrir comme prévu en Belgique la nuit de vendredi à samedi en raison de l'interruption du trafic aérien. Seul un vol passager pour Moscou a été annulé à l'aéroport de Zaventem. "La situation est redevenue normale à Brussels Airport et les départs et arrivées peuvent s'effectuer selon le schéma prévu, moyennant juste quelques retards au niveau des arrivées qui étaient prévues avant 06h00 du matin", a souligné Nathalie Pierard, porte-parole de l'aéroport situé à Zaventem.


A quoi s'attendre pour les prochains jours?

L'ACV-Transcom (CSC-Transcom) avait indiqué qu'il ne mènerait pas d'actions de grève chez Skeyes durant la semaine de carnaval. Le syndicat chrétien y avait déposé un préavis de grève au début du mois de février. La grogne du personnel est liée à une série de dossiers: environ 25 points ont été listés par l'ACV-Transcom. Alors à quoi doivent s'attendre les voyageurs pour la semaine de Carnaval? Y aura-t-il un risque que leurs vols soient annulés? "C'est difficile à dire de notre point de vue, répond Nathalie Pierard. Il faut poser la question à Skeyes. On espère que les vacances de Carnaval se déroulent normalement".

Agence Belga

A lire aussi

Belgocontrol, contrôleur du trafic aérien, va devenir "Skeyes"
Pour fêter ses 20 ans, Belgocontrol change de nom et devient Skeyes
Grève prévue chez Skeyes (ex-Belgocontrol) le 13 février prochain
Menace de grève chez le contrôleur aérien Skeyes: les vacances de Carnaval perturbées par un mouvement de grogne?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?