Neufchâteau: 21 personnes inculpées pour suspicion de fraude lors des élections

Vingt-et-une personnes ont été inculpées dans un contexte de suspicion de l'utilisation de fausses procurations dans le cadre des élections communales à Neufchâteau du 14 octobre dernier, a annoncé jeudi le parquet du Luxembourg.

L'instruction judiciaire qui avait été ouverte à l'initiative du parquet portait sur le problème de procurations émises au nom de résidents du home "le Clos du seigneur" à Neufchâteau, qui ne pouvaient participer physiquement au scrutin communal. L'enquête a permis de mettre en évidence l'existence de 18 procurations litigieuses, qui auraient été utilisées dans le but de procurer des suffrages à la liste "Agir ensemble". Cette liste était tirée par le député-bourgmestre CDH Dimitri Fourny. Sur les 21 personnes inculpés, 17 étaient reprises comme mandataires dans les procurations litigieuses. Parmi les inculpés figurent trois candidats de la liste "Agir ensemble", ainsi qu'une personne tierce.

Les chefs d'inculpation sont : faux en écriture et usage de faux, abus de confiance avec la circonstance d'abus de faiblesse d'une personne en situation de vulnérabilité, ainsi que participation à une association de malfaiteurs, dont deux personnes ont été qualifiées de dirigeantes. Le parquet du Luxembourg n'a pas communiqué les noms des personnes inculpées. La procureure Sarah Pollet a fait savoir qu'il n'y aura pas d'autres détails donnés à ce stade. En raison de cette instruction judiciaire, les élections communales n'ont toujours pas été validées à Neufchâteau et le nouveau conseil communal n'avait pas pu être installé en décembre. Les autres listes s'étant présentées au scrutin communal à Neufchâteau, "Pour Vous" et "3ème Piste", avaient par ailleurs introduit des recours auprès du gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz. Mais ce dernier avait indiqué ne pas être mesure de pouvoir examiner ces recours, ou d'invalider ou non ces élections, car il n'avait pu avoir accès aux documents électoraux saisis dans le cadre de l'instruction judiciaire. (Belga)

Agence Belga

A lire aussi

Crise politique en Wallonie: Benoit Lutgen rejette toute la faute sur "Madame Poltroni" (sic)
Analyse de la crise politique wallonne: il est probable que deux réformes importantes soient finalement BLOQUÉES pour des raisons stratégiques
Elections 2019: des candidats francophones sur les listes écologistes flamandes et inversement

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?