Anderlecht: la mère poignardée devant ses enfants a été auditionnée

La femme de 32 ans poignardée mardi matin devant ses enfants à Anderlecht alors qu'elle sortait de chez elle est sortie des soins intensifs. Son audition a eu lieu en début d’après-midi. Le parquet de Bruxelles ne fait à l’heure actuelle aucun commentaire sur le fond. Selon nos informations, son interrogatoire met encore un peu plus en doute la thèse d’un acte raciste. Les enquêteurs vérifient actuellement différentes pistes.

Soulagement à Anderlecht. La mère poignardée en pleine rue par un inconnu semble hors de danger. Elle est désormais sortie des soins intensifs, a indiqué Denis Goeman, le porte-parole du parquet de Bruxelles à notre journaliste Benjamin Samyn. Son audition prochaine devrait aider les enquêteurs à en savoir plus sur cette agression violente survenue dans un lieu public.

Les faits se sont déroulés mardi matin aux alentours de 7h20 à Anderlecht, chaussée de Ninove. La victime, une femme de 32 ans, sortait de chez elle avec ses enfants. Elle a alors été violemment attaquée par un individu, qui a ensuite réussi à prendre la fuite.


À l'arrivée des secouristes, la victime était encore consciente. Elle souffrait de plusieurs blessures superficielles, mais elle a aussi reçu un coup de couteau au niveau de l’abdomen. Une blessure relativement profonde. "Ce qui vaut une qualification évidemment une qualification de tentative de meurtre voire d'assassinat en fonction de la détermination de la préméditation", indique le porte-parole du parquet de Bruxelles. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes se demandent s'il est question d'islamophobie puisque la victime portait le voile. A l'heure actuelle, aucun lien entre cette violente agression et la religion de la mère de famille n'a pu être établi. "C'est beaucoup trop tôt pour déterminer le mobile. Il y a diverses pistes explorées. Est-ce un acte à replacer dans un contexte familial, un acte de violence isolé ou un acte commis pour un motif raciste? Les policiers enquêtent toujours", précise Denis Goeman.

L'enquête prévoit entre autres le visionnage d'éventuelles images de caméras de surveillance et une enquête de voisinage. Aucun suspect n'a pu encore être appréhendé.

RTL info

A lire aussi

Le parquet fédéral veut saisir plus de 300 camions de l'entreprise Jost, mais ceux-ci ont mystérieusement disparu...
"Levez le pied", la police organise un nouveau marathon de la vitesse
Saint-Ghislain: la police découvre un "ingénieux bricolage" qui permettait aux habitants d'une maison de ne pas payer leur électricité
Femme poignardée devant ses enfants à Anderlecht: une instruction est ouverte
Mère poignardée en pleine rue à Anderlecht devant ses enfants: la police met un visage sur le suspect
Femme poignardée devant ses enfants à Anderlecht: le suspect arrêté aux Pays-Bas

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?