Accident mortel à Koekelberg: le carrefour où une jeune femme a été fauchée a été réaménagé

La piste cyclable aménagée au carrefour de Koekelberg où est survenu dimanche un accident mortel est séparée de la circulation par des piquets depuis mercredi, a annoncé le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet. Le dépassement par la droite, comme l'a fait le conducteur à l'origine de l'accident, ne sera plus possible.

Le réaménagement et la sécurisation du carrefour formé par les avenues de Jette et des Gloires Nationales faisait l'objet depuis plusieurs semaines de discussions dans le cadre de la rénovation du tunnel Leopold II. L'accident qui a coûté la vie à une femme de 30 ans a accéléré les choses.

"C'est toujours un comportement humain qui est à l'origine de ce genre d'accident. L'infrastructure permet de les éviter mais pas de les exclure. J'espère que désormais chacun réalise que la ville doit être aménagée autrement pour la rendre vivable pour les piétons et les cyclistes", a expliqué le ministre. M. Smet estime que cette politique doit être poursuivie sans discontinuer. Il fait notamment référence aux vives critiques auxquelles a donné lieu ce genre d'équipement à Molenbeek sur la chaussée de Gand et à Schaerbeek sur la place Liedts. "Si des places de parking doivent être supprimées, il faudra s'y résoudre", a-t-il ajouté.

Agence belga

A lire aussi

Piétonne mortellement renversée à Koekelberg: le conducteur a été relâché "Ils pensent arriver sur une autoroute": les riverains demandent la sécurisation du carrefour où une jeune femme a été fauchée à Koekelberg Jeannine avait disparu à Molenbeek: elle a été retrouvée Dariana, fauchée mortellement à Koekelberg: de nombreuses personnes lui ont rendu hommage

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?