La publicité pour les boissons alcoolisées sera plus encadrée: voici les 3 mesures prévues

Le Conseil de la Publicité, la Fédération Vinum Et Spiritus et la Fédération des Brasseurs belges d'une part et la ministre de la Santé, Maggie De Block, d'autre part ont conclu un accord. Il prévoit l'instauration de règles plus strictes pour la publicité pour les boissons alcoolisées, a annoncé samedi la ministre.


Trois mesures

L'objectif est d'encore mieux informer les consommateurs sur la consommation responsable d'alcool. Trois mesures concrètes sont en cours de préparation au sein du Jury d'Ethique publicitaire (JEP), a souligné Mme De Block (Open Vld) dans un communiqué.

Tout d'abord, le SPF Santé publique sera consulté lors du traitement des plaintes concernant la publicité sur l'alcool. De cette façon, l'aspect "santé" sera davantage pris en compte.

Ensuite, les membres de la Fédération des Brasseurs belges et de la fédération belge du secteur des vins et spiritueux Vinum et Spiritus devront demander un avis au préalable au JEP pour les campagnes publicitaires nationales radio/télé et pour la publicité au cinéma.

Et enfin, le JEP pourra, en cas d'infractions répétées aux règles en matière de publicité, imposer des amendes allant jusqu'à 10.000 euros.


Bientôt appliquées

Selon Mme De Block, ces nouvelles règles entreront en vigueur le 2 septembre prochain. Elles seront reprises dans la convention en matière de publicité et de commercialisation des boissons contenant de l'alcool, qui a été conclue en 2005 et mise à jour une première fois en 2013. Le JEP (composé paritairement de la société civile et du secteur de la publicité) se base sur cette convention pour traiter les plaintes et émettre des avis.

Belga

A lire aussi

Un jeune sur cinq consomme trop d'alcool en Belgique: une véritable prévention dans les écoles, la solution pour contrer les addictions?
L'alcool disparaît d'une aire d'autoroute sur l'E40: l'initiative va s'étendre à l'ensemble des aires wallonnes
La relation ambigüe du Belge avec l’alcool: plus d’un sur 2 avoue avoir déjà pris le volant sous influence, mais la très grande majorité réprouve
Pendant un mois, de nombreux Belges ont arrêté l'alcool: quel bilan tirer de la tournée minérale? (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?