OnePlus 7 Pro : le smartphone "tueur de flagship" nous sort le PLEIN ÉCRAN grâce à une astuce originale (vidéo)

RTL info était à Londres ce mardi pour la présentation des nouveaux smartphones de l'atypique marque chinoise. Nouveautés : il y a deux versions du 7 et l'une d'elle est équipée d’une caméra frontale coulissante permettant du vrai plein écran. Première prise en main avant un test plus poussé…

Dans le monde des smartphones, il y a deux approches. La première est traditionnelle mais elle coûte très cher : des grandes marques comme Samsung s’installent dans chaque pays, avec bureaux, employés, marketing, communication. Elle s'y fait connaître grâce la publicité et la présence en magasin.

Une stratégie qui tient la route quand on vend un tas d'autres appareils comme le fait le géant sud coréen, leader dans notre pays au niveau des TV, par exemple… Mais quand ce n’est pas le cas, la situation devient vite ingérable : pensez à HTC, par exemple, ou même à LG et Sony.

Quelques acteurs ont choisi une autre approche, nettement plus efficiente. Du marketing uniquement en ligne, mais très ciblé et pertinent, ciblant la création d’une communauté de fans sur les réseaux sociaux. Ça coûte beaucoup moins cher et les économies permettent un prix de vente nettement plus bas que la concurrence, ce qui favorise encore le bouche à oreille. OnePlus fut le premier, et il a été imité récemment par Xiaomi, par exemple.


Deux modèles d'un coup

La stratégie de OnePlus fut payante. Un jeune public envieux des dernières technologies sans vouloir sortir 700 euros ou plus à l’époque, s’est rué sur les premiers modèles de la marque, vendus au début uniquement sur invitation pour gérer au mieux les stocks et créer le désir, l’exclusivité.

Croissance oblige, OnePlus monte en gamme au niveau des prix et du matériel, tout en restant à quelques centaines d’euros du trio Apple/Huawei/Samsung. Plus de marges, c’est plus de bénéfices. OnePlus voit grand et a donc commencé à s’implanter un peu partout dans le monde pour mieux communiquer. On peut même découvrir et acheter les OnePlus dans les boutiques Fnac de notre pays. Mieux: des journalistes belges ont mêmes été invités au lancement en grandes pompes lors de l'un des évènements de lancement à Londres, rassemblant média et fans.

Grand changement stratégique cette année pour OnePlus : deux versions du 7 sont lancées en même temps, une Pro résolument haut de gamme à partir de 709€, et une normale fidèle à l'ADN de la marque (du très bon pour 559€).

Aucun doute, la marque monte encore en gamme, et on sait que c’est là qu’elle voulait aller, où il y a plus de marges, plus de bénéfices, et donc la possibilité de développer de nouveaux produits (une TV est annoncée…).

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Du costaud et du plein écran

Nous avons déjà pu prendre en main le OnePlus 7 Pro et il est massif, lourd, donnant une belle impression de solidité. La fiche technique est digne des plus grands de 2019 : la dernière puce ultra performante de Qualcomm (Snapdragon 855), un écran ‘Fluid’ (90 Hz) AMOLED 6,67’’ très haute définition, trois capteurs photo à l’arrière (offrant du zoom et du grand angle, le tout de très bonne qualité vu le score de 111 sur DXO, la charge ultra rapide maison baptisée Dash, 6/8/12 GB de RAM et 128/256 GB de stockage interne… On en reparlera dans un test plus poussé mais ça promet une des meilleures expériences Android du marché, d’autant plus que OnePlus est connu pour n'apposer qu’une très mince et élégante surcouche logicielle à l'OS mobile de Google (OxygenOS, aujourd’hui en version 9.5, est vraiment une référence, à l’écoute des utilisateurs via le forum très fréquenté, régulièrement mis à jour).
Quant au prix, il reste finalement très contenu pour une version Pro avec autant de qualités…

Mais ce qui impressionne le plus, sans surprise, c’est le vrai plein écran du OnePlus 7 Pro. De haut en bas, de gauche à droite. La dalle est en effet courbée sur les tranches et en haut, on évite l'encoche grâce à un audacieux système de caméra coulissante pour les selfies ! Système qui se rétracte automatiquement si le smartphone commence à tomber. C’est spectaculaire, efficace et surtout, une grande première pour un smartphone commercialisé officiellement en Belgique.

De challenger au rapport qualité-prix imbattable, OnePlus est définitivement passé du côté des constructeurs innovants (le capteur d'empreintes sous l’écran du 6T était déjà une première l'an dernier).


Un OnePlus 7 ‘normal’ très recommandable

Enlevez la caméra frontale coulissante et l’écran courbé, réduisez un peu la fiche technique et prenez le design du 6T : vous voilà avec un OnePlus 7 'normal' fidèle au credo de la marque qui se disait à son lancement « tueuse de flagship », visant directement les iPhone et autres Galaxy S avec des prix largement inférieurs : 559€…

En réalité, c’est celui-là qu’il faut acheter, les spécificités de la version Pro étant davantage cosmétiques.

OnePlus a également évoqué une version 5G du OnePlus Pro, invitant sur scène des responsables de Qualcomm, dont la puce 855 peut être équipée en option du modem X50.


Les fiches techniques

OnePlus 7 Pro : puce Snapdragon 855, 256 GB de stockage interne en UFS 3.0 (plus rapide), 8/12 GB de RAM, écran OLED de 6,67’’ (compatible HDR 10+), batterie de 4000 mAh avec charge ultrarapide Wrap 30, deux haut parleurs en stéréo, nouveau bloc de trois capteurs photo (48 MP stabilisé, 8 MP stabilisé pour le zoom, 16 MP pour le grand angle), capteur d'empreintes sous l’écran plus rapide (0,21 secondes, un record), étanchéité (non certifiée mais 'garantie'). Les prix vont de 709€ à 829€.

OnePlus 7 : puce Snapdragon 855, 128/256 GB de stockage interne, 6/8 GB de RAM, deux capteurs à l’arrière dont un de 48 MP. 559€ de base, 609€ pour la version gonflée.

A noter que pour la première fois de son histoire, OnePlus, qui n'aime pas trop céder des marges bénéficiaires à des intermédiaires, va vendre ses smartphones dans des boutiques belges. La Fnac a décroché l'exclusivité pour notre pays, et on pourra y acheter dans les 11 magasins de notre pays les OnePlus 7 et les nouveaux écouteurs Bullets Wireless 2 (99€). 


 
 
 
 
 

Mathieu Tamigniau

A lire aussi

Huawei: Londres pointe de "nouveaux risques" pour les réseaux de télécommunication
Les tests de Mathieu: le Huawei P30 Pro réécrit-il vraiment les règles de la photographie, comme il le prétend ?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?