Le Fédéral dans l'impasse? "On doit se préparer à une situation de crise", assure Elio Di Rupo

Le pays sort très divisé et les négociations pour former un gouvernement fédéral s'annoncent plus que compliqué. Impossible en effet, de concilier la volonté des partis francophones de ne pas gouverner avec la N-VA, le cordon sanitaire autour du Vlaams Belang, parti d'extrême droite, mais aussi de d'atteindre une majorité côté néerlandophone pour le futur gouvernement. Si on veut respecter ces trois conditions, aucune coalition n'est possible.

Sur le plateau du RTL INFO, Elio Di Rupo parle d'une "situation extrêmement complexe. "La situation est extrêmement complexe. Le gain massif du Vlaams Belang nous heurte et heurte, je pense, tous les vrais démocrates. Ça heurte aussi nos valeurs", a indiqué le président du Parti Socialiste.


Les présidents des partis reçus par le Roi

Avant d'ajouter: "Ce qu’il faut faire, c’est laisser au Roi le soin de désigner une personne. Celle-ci va établir des contacts avec les présidents de partis. La main est actuellement chez le Roi. Compte tenu de l’attitude de la N-VA qui exclut Ecolo, le PS et compte tenu de son importance et la faiblesse des autres formations politiques, on est dans une situation que je qualifie de très sérieuse. On doit se préparer à une situation de crise. Compte tenu du fait qu’ils veulent la scission du pays, les choses seront très difficiles".

Après avoir reçu le Premier ministre démissionnaire Charles Michel au Palais de Bruxelles, le roi Philippe a chargé le gouvernement de la poursuite de la gestion des affaires courantes. Il a entamé ses consultations. Elio Di Rupo a été reçu aux alentours de 16h ce lundi. 

Le PS conserve sa première place en Wallonie et à Bruxelles mais les pertes sont considérables. Son président Elio Di Rupo a indiqué qu'il s'entretiendrait désormais avec les présidents des différents partis politiques. "Ce qui compte, ce sont les programmes. En Wallonie, il faut un programme de développement économique et social. On a besoin de beaucoup d’énergie", a-t-il conclu. 

 > DÉCOUVREZ LES RÉSULTATS(Par élection, circonscription, commune, candidat)

RTL INFO

A lire aussi

"Pas question d'envisager des partis extrémistes dans des majorités", insiste Charles Michel
Jean-Marc Nollet ouvre la porte aux partis qui permettront d'avancer vers "une Terre plus verte et une vie plus chouette"
La métaphore footballistique de Maxime Prévot au lendemain des élections: "On est au bord du terrain"
Bart De Wever appelle au confédéralisme: "J'ai toujours dit qu'il ne s'occupait pas de la gestion du pays", réagit Olivier Maingain
Négociations politiques: le Roi reprendra ses consultations demain, il reste quatre partis potentiels à rencontrer
Vers une nouvelle crise politique? L'ancien député Eric Van Rompuy prédit un blocage TOTAL et de nouvelles élections
Elio Di Rupo prêt à former une coalition avec le MR? "Toutes les hypothèses sont sur la table" (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?