Combien d'argent a dépensé chaque parti en pub sur Facebook? Voici le classement

Combien d'argent ont dépensé les différents partis politiques pour alimenter leur page Facebook pendant la campagne électorale ? Grâce à une recherche sur le réseau social, il est possible de connaître le montant des dépenses de chaque parti pour des "publicités politiques" diffusées entre début mars et le 26 mai 2019, jour du triple scrutin.

Le nombre total de mentions "j'aime" depuis la création des pages par les partis est également révélé par Facebook.

Côté francophone, voici les chiffres que nous obtenons:

  • Le PS arrive en tête avec 45 629 euros dépensés (dont 23 131 la dernière semaine) et 59 674 mentions "j'aime".
  • Défi a déboursé 38 247 euros (dont 14 360 euros la dernière semaine) et a obtenu 7048 mentions "j'aime".
  • Le cdH a dépensé 25 210 euros (dont 7344 euros la dernière semaine) et comptabilise 7132 mentions "j'aime" pour ses publications.
  • Le MR est à la quatrième position avec 16 816 euros déboursés (dont 9 204 euros la dernière semaine) et atteint les 32 581 mentions "j'aime".
  • Ecolo n'a dépensé que 8.195 euros (dont 6.463 euros la dernière semaine) mais parvient à récolter 29 616 mentions "j'aime".
  • Enfin, le PTB termine dernier de notre classement avec 3.066 euros déboursés (2.108 euros la dernière semaine) et parvient tout de même à faire grimper les mentions "j'aime" à 86 559. Soit le meilleur résultat avec le plus petit budget alloué à Facebook.

Côté flamand, nous constatons que les montants dépensés sont beaucoup plus importants.

  • Le Vlaams Belang est premier dans toutes les catégories avec 415 679 euros dépensés (dont 126 722 euros la dernière semaine) et 403 067 mentions "j'aime". Le parti d'extrême droite est également celui qui a le plus communiqué via le réseau social pendant la campagne.
  • En deuxième position, on retrouve la N-VA avec 168 761 euros dépensés (dont 74 319 euros la dernière semaine) et 196 288 mentions "j'aime".
  • Open Vld a lui déboursé 136 483 euros (dont 82 241 euros la dernière semaine) et a obtenu 80 199 mentions "j'aime" sur sa page principale.
  • Les socialistes du sp.a ont dépensé 116 822 euros (dont 26 584 euros la dernière semaine) et on récolté 77 182 mentions "j'aime".
  • Groen a déboursé 50 658 euros (dont 21 960 euros les sept derniers jours). Les écologistes flamands sont parvenus à susciter 80 434 mentions "j'aime".
  • Enfin, le CD&V arrive en dernier position avec seulement 46 437 euros dépensés (dont 26 584 euros la dernière semaine) et 65 547 mentions "j'aime".

En comparant ces chiffres au nord et au sud du pays, nous remarquons que les partis flamands sont beaucoup plus actifs sur Facebook et consacrent une part importante de leur budget au réseau social.

C'était surtout la stratégie de communication menée par le Vlaams Belang. Le parti d'extrême droite dont le slogan était "Eerst onze mensen" (ndlr: "Nos gens d'abord") a multiplié les publications et les mises en évidence payantes.

Le CD&V est le parti flamand qui a le moins dépensé mais le montant total de ses dépenses est malgré tout plus élevé que le celui du PS qui arrive au top côté francophone.

RTL INFO

A lire aussi

Sondage: une majorité de Flamands pense que le Vlaams Belang doit pouvoir entrer au gouvernement
"Pas question d'envisager des partis extrémistes dans des majorités", insiste Charles Michel
Jean-Marc Nollet ouvre la porte aux partis qui permettront d'avancer vers "une Terre plus verte et une vie plus chouette"
Peter Mertens répond à ceux qui qualifient le PTB de "parti non démocratique": "une arrogance et un dédain trop faciles"
La métaphore footballistique de Maxime Prévot au lendemain des élections: "On est au bord du terrain"
Bart De Wever appelle au confédéralisme: "J'ai toujours dit qu'il ne s'occupait pas de la gestion du pays", réagit Olivier Maingain
Négociations politiques: le Roi reprendra ses consultations demain, il reste quatre partis potentiels à rencontrer
Élections 2019: pour les Belges, ces négociations difficiles annoncent-elles la fin de la Belgique?
La Belgique vue de l'extérieur: le Premier ministre luxembourgeois s'exprime sur la percée du Vlaams Belang
Négociations politiques: le nom de l'informateur ne sera pas connu ce mercredi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?