Mischaël Modrikamen quitte le Parti Populaire: "Avec mon épouse, j’ai plein d’autres projets"

Mischaël Modrikamen annonce dans les colonnes de Sudpresse qu'il quitte le Parti Populaire, une formation politique qu'il a co-fondée en 2009 et dont il était jusqu'alors le président. L'avocat dément une dissolution du PP qu'avait précédemment annoncée le porte-parole du parti.

Le PP a perdu le seul élu qui lui restait à la suite des élections du 26 mai. Son président, Mischaël Modrikamen, reconnaît être déçu par ce résultat. Il dénonce une nouvelle fois le peu d'espace médiatique dont il a pu bénéficier au sud du pays ainsi que la concurrence "stérile" à la droite du MR du fait de la coexistence du PP avec les Listes Destexhe et La Droite. Selon Mischaël Modrikamen, le fait qu'Alain Destexhe ait refusé de collaborer avec lui a mené à ce qu’aucun d’entre eux n’a d’élu aujourd’hui.

Quel avenir pour le fondateur du PP? L'ex-président n'exclut aucune possibilité. "Je n’ai que 53 ans. Avec mon épouse (Yasmine Dehaene-Modrikamen, également présente sur les listes du PP aux communales et en 2019, ndlr), j’ai plein d’autres projets. Je ne dis pas que cela ne me rend pas triste, ni que je ne ferai pas de la politique autrement (avec le club populiste lancé par Steve Bannon, l'ancien conseiller de Donald Trump, NDLR)... On verra bien, peut-être même que je quitterai la Belgique. Toutes les options sont ouvertes", commente Mischaël Modrikamen.

On ignore pour l'instant qui reprendra les rênes du Parti Populaire, qui n'est donc pas dissous.

Agence Belga

A lire aussi

Pari raté pour le PP de Modrikamen et les Listes Destexhe qui n'auront aucun élu

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?