Enfant fauché à Lorient, en Bretagne: la police française diffuse un avis de recherche

L'homme qui, au volant d'une voiture, a tué un enfant de dix ans et blessé grièvement un de sept ans sur un trottoir de Lorient après avoir fui un contrôle routier, a donc été identifié et est activement recherché, a annoncé lundi le parquet de Lorient. La police française vient de publier un avis de recherche sur ses réseaux sociaux.

Sur la photo, l'auteur présumé, et la passagère qui l'accompagnait. "Les policiers de la sûreté départementale du Morbihan recherchent ces deux individus, âgés d'une vingtaine d'années et susceptibles d'être les auteurs de cet accident mortel", est-il indiqué sur le communiqué de la police, qui invite toute personne qui aurait des informations à contacter un numéro spécial.


Déjà condamné pour avoir roulé sans permis 

L'enquête "a permis l'identification d'un suspect, non encore interpellé, qui aurait emprunté le véhicule de sa mère alors qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire", a indiqué le parquet de Lorient dans un communiqué diffusé en milieu d'après-midi. 

Agé de 20 ans, déjà condamné en répression de faits de conduite sans permis, cet individu fait actuellement l'objet "d'actives recherches", tout comme la passagère, âgée de 21 ans.

Dimanche, vers 17H30, un véhicule qui avait "commis un refus d'obtempérer dans une commune proche" de Lorient, était suivi à distance par un véhicule de gendarmerie. Ce dernier transmettait à un centre opérationnel les informations nécessaires à son interception "dans les meilleures conditions de sécurité possibles", selon le paquet de la ville bretonne.


Ils ont pris la fuite après avoir percuté deux enfants


Le véhicule en cause, qui circulait à vive allure sur une voie réservée aux bus, a percuté dans un premier temps une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessés, avant de faucher les deux enfants sur un trottoir de la rue de Keryado, située dans un quartier populaire de Lorient.

Après avoir percuté les enfants, le conducteur et sa passagère ont pris la fuite, "d'abord à bord de leur véhicule, qu'ils ont laissé à quelques centaines de mètres de l'accident, puis à pied", selon Laureline Peyrefitte, procureur de la République de Lorient.

Lundi matin, le pronostic vital de l'enfant de sept ans était toujours engagé, d'après la même source.


Homicide involontaire aggravé et blessures involontaires aggravées

Selon Ahmet Makas, président d'une association culturelle turque à Lorient, "les deux enfants, qui ne sont pas de la même famille, sont d'origine turque. Ils sortaient d'un McDonald" avant d'être fauchés par le véhicule.

L'enfant grièvement blessé "est en soins intensifs dans un hôpital de Brest", a dit M. Makas à un correspondant de l'AFP.

Lundi, de très nombreuses personnes se sont rendues à la mosquée de Lorient pour témoigner de leur solidarité après le drame, certains apportant des fleurs, d'après la même source. "La communauté turque montre toute sa solidarité aux familles des victimes", a-t-il ajouté, alors qu'une importante communauté turque est implantée à Lorient.

L'enquête a été confiée au commissariat de police de Lorient des chefs d'homicide involontaire aggravé et de blessures involontaires aggravées, qui font encourir une peine de dix ans d'emprisonnement.

AFP

A lire aussi

Au Laos, les gangs de la drogue font exploser le trafic de méthamphétamines vers la Thaïlande
New York: une victime des attentats du 11 septembre identifiée près de 18 ans après
Avec deux cousins aux commandes, le pouvoir familial renforcé au Kurdistan d'Irak
Le demi-frère assassiné de Kim Jong Un avait un "lien" avec la CIA

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?