Fiasco du festival annulé Vestiville à Lommel: l'organisateur et sa soeur sous mandat d'arrêt

L'organisateur néerlandais du festival Vestiville, annulé en dernière minute, a été placé sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction de Hasselt, a indiqué dimanche son avocat. La soeur de l'organisateur a subi le même sort quelques heures plus tard. Elle conteste les faits qui lui sont reprochés, a indiqué son avocat, Me Peter Donné. Un troisième suspect, leur associé britannique, a également été appréhendé vendredi et a été présenté au juge dimanche soir. Il a lui été remis en liberté, indique dimanche la VRT.

Le trio avait été interpellé vendredi, dans la foulée de l'annulation en dernière minute du festival. Les deux organisateurs néerlandais, frère et soeur, ont été placés sous mandat d'arrêt dimanche. Ils sont soupçonnés d'avoir fourni de fausses preuves de paiement aux fournisseurs du festival et poursuivis pour faux en écriture, escroquerie et abus de confiance.

Les organisateurs du festival sont soupçonnés de faux en écriture, escroquerie et abus de confiance. En effet, le trio est soupçonné d'avoir fourni de fausses preuves de paiement aux fournisseurs du festival. La fraude au préjudice de ceux-ci pourrait se chiffrer en centaine de milliers d'euros.

Le festival Vestiville a été annulé en dernière minute par le bourgmestre de Lommel, qui estimait que les conditions de sécurité suffisantes n'étaient pas réunies.

Agence Belga

A lire aussi

Le festival Vestiville annulé en dernière minute pour "des problèmes de sécurité": une enquête pour fraude est ouverte Vestiville - Ouverture d'une enquête pour fraude concernant le festival Vestiville Vestiville - Une femme dépose une plainte pour viol dans un parc de vacances à Mol Rock Werchter: une festivalière signale une agression sexuelle Succès pour le festival Verdur à Namur: "Avec Mass Hysteria, nous avons voulu remettre le rock en avant" Un conducteur ivre provoque un terrible accident à Damme: sa compagne est décédée En état d'ivresse au volant, le président du parlement flamand provoque un accident

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?