Le sentiment d'insécurité en hausse à Charleroi: la police double les patrouilles dans le centre

Suite à différents incidents, le sentiment d'insécurité est en hausse à Charleroi. En guise de réponse, la police de Charleroi a décidé de mettre plus d'agents dans les rues. Objectif: réduire les nuisances dans le centre-ville, et en premier lieu celles liées au trafic de stupéfiants.

Notre équipe a suivi le travail d'une patrouille de police de Charleroi. C’est en caméra discrète que nous observons les allers et venues d’un dealeur présumé en plein cœur de la Ville-Basse de Charleroi. Fréquemment sollicité par des toxicomanes, il est soupçonné de leur vendre des pacsons de cocaïne et d’héroïne.

Ce genre de scène est une routine dans ce quartier. L’homme est finalement aperçu par une patrouille de police qui procède à son interpellation.

Elle a 74 ans et on lui a proposé de la drogue dans la rue

Le Triangle est l'un des quartiers les plus difficiles au niveau de la sécurité à Charleroi. Au programme: stupéfiants, prostitution et violences.

Les vols sont aussi au menu, souvent dans le but d'acheter de la drogue. Pour les commerçants et les habitués du quartier, c'est un cercle infernal. "Il y a beaucoup de violence. Des tirs, des couteaux qui sortent, des machettes… Et c'est chaque jour, ici, là-bas… partout. La nuit je ne peux pas me promener toute seule parce que j'ai peur", confie une commerçante.

Une habitante répond aussi à notre micro, mais à visage caché. "Même ma maman qui vient boire un verre au bar, il faut que quelqu'un la raccompagne. J'ai peur. Elle a 74 ans et on lui a proposé de la drogue dans la rue. Il y a quand même quelque chose qui ne va pas", nous explique-t-elle.

Cette solution, c'est le doublement des patrouilles pédestres dans le centre-ville

Face à cette situation, la police va doubler les effectifs du PSO, le Peloton de Sécurisation de l’Ordre public. 64 inspecteurs seront mobilisés. "À certains endroits, ce sentiment d'insécurité revient à la surface. Les gens s'en plaignent. Donc nous nous devons de réagir par rapport à ça, et l'autorité administrative nous a demandé de trouver des solutions. Cette solution, c'est le doublement des patrouilles pédestres dans le centre-ville", explique David Quinaux, porte-parole de la police locale de Charleroi.

Reste à savoir qui assurera le suivi d’enquête si un dealeur est par exemple interpellé. Le service stupéfiants de la police locale de Charleroi est déjà asphyxié par la charge de travail.

Benjamin Samin, Xavier Preyat

A lire aussi

Tournai: au beau milieu de l'hôpital, il frappe violemment sa femme devant leur bébé Les gardiens de la prison de Tournai éteignent un incendie dans une cellule et sauvent un prisonnier Une fête entre voisins dégénère à Chapelle-lez-Herlaimont: une femme a été abattue par son ancien compagnon Tournai: en pleine nuit, un habitant se fait rouer de coups par 3 malfrats pour une télé et une PS4

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?