Des voleurs dévalisent une parfumerie en Flandre: ils avaient tout prévu pour échapper à la police

Des voleurs dévalisent une parfumerie en Flandre: ils avaient tout prévu pour échapper à la police

Des voleurs qui ont dévalisé dans la nuit de dimanche à lundi une parfumerie Ici Paris XL de Tielt-Winge, en Brabant flamand, ont eu une idée originale pour échapper à la police malgré le déclenchement de l'alarme de la boutique: ils ont préalablement bloqué les accès routiers au magasin avec des charriots de courses, indique lundi le parquet de Louvain.

Le vol, commis après l'utilisation d'une voiture-bélier pour pénétrer dans la boutique, a eu lieu le long du "Gouden Kruispunt", un croisement d'axes routiers bordés par de nombreux magasins.

La police locale a été alertée vers 3h20, le système d'alarme du magasin ayant été activé par une intrusion. Les voleurs présumés avaient ôté des plaques de béton de la clôture du parking pour rouler en voiture jusqu'à la devanture de la parfumerie. Ils ont forcé le rideau métallique et brisé la vitrine en roulant à plusieurs reprises en marche arrière contre la devanture, endommageant lourdement le magasin. Les différentes voies d'accès au magasin avaient, elles, été encombrées de charriots de course afin de perturber l'arrivée de la police via la route. Il y en avait environ 13 sur la N223 qui longe le magasin.

Les voleurs ont pu quitter les lieux via le passage qu'ils avaient créé. Ils ont fui en direction de Tirlemont et sont toujours recherchés lundi. La police judiciaire fédérale de Louvain mène l'enquête, tandis qu'on ne connait pas encore l'ampleur du butin.

Agence belga

A lire aussi

Plusieurs blessés graves à Zele après une collision avec un train: le conducteur slalomait entre les barrières

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?