Dans les coulisses des Grottes de Han, Antoine s'occupe de la logistique pour assurer le confort des touristes qui viennent dormir sur place

Les coulisses de l'été s'intéressent au Domaine des Grottes de Han. Dans le domaine, il y a moyen de loger. Et une personne est chargée de la logistique mise en place pour assurer le confort des touristes...

"La première mission d'Antoine, c'est de veiller à ce que tout soit en ordre. Il faut préparer tout ce qui est la literie pour qu'ils puissent dormir, préparer les tentes, faire les lits, mettre tout en ordre. Il faut aussi préparer tout ce qui est catering, le buffet, amener la nourriture sur le site, etc...", nous détaille Antoine.

Qu'il y ait ou non des clients, c'est tous les jours qu'Antoine passe le site au peigne fin. "Il faut s'assurer que tout le site soit en ordre, qu'il n'y ait pas de branches partout en cas d'intempéries, prévenir les gens du danger qu'il pourrait y avoir dans le parc". 

Ici, tout est fait pour satisfaire les clients et répondre à leurs attentes. C'est le cas notamment des menus. "Les gens peuvent demander des repas végétariens ou sans gluten. Les intolérances sont prises en compte. Il faut juste le préciser lors des réservations. Les gens qui s'occupent de préparer la nourriture prévoient cela. C'est à moi de faire attention que quand les gens sont sur le site, qu'ils ne doivent s'inquiéter de rien, que tout ait été communiqué. "

Les tentes sont placées en hauteur sur pilotis, on dort littéralement dans les arbres. "Les tentes sont perchées sur des structures métalliques à 3 mètres du sol et elles sont accrochées aux arbres par des grands câbles et tout cela. C'est vrai que la nuit quand il y a un peu de vent cela peut un peu bouger. Tout est fait pour assurer un maximum de sécurité. Il faut bien vérifier au moins une fois par semaine que rien n'ait bougé ou que les arbres sur lesquels les tentes sont accrochées ne soient pas déracinés, etc..."

Loger en forêt, c'est s'exposer aux conditions de sécurité. En cas d'intempérie, en forêt, on ne chipote pas avec la sécurité.

"Si jamais il y a de grands orages, ou des grands vents, cela arrive qu'on doive annuler la nuitée, parce que, on est tout de même en forêt... On a une équipe d'élagueurs qui s'occupent des arbres. Moi, je m'occupe des câbles, et je vérifie les boulons, et que les cordes ne soient pas endommagées ou rongées, parce qu'on a des animaux inhérents à la forêt. Je dois faire attention et tout vérifier", nous explique le jeune homme.

Et d'accentuer le pouvoir du cadre enchanteur de la forêt: "J'aime mon métier. Le cadre est sympathique: venir travailler ici quand il y a de la brume sur la plaine, c'est vraiment chouette, etc..."

La meilleure récompense pour Antoine, c'est la satisfaction des clients: "Entendre que l'endroit était magnifique et voir le sourire sur le visage des clients, c'est une belle récompense."

Olivier Patzelt

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?