Le bourgmestre de Nivelles ferme l'église du Saint-Sépulcre pour des raisons de sécurité

Le bourgmestre de Nivelles ferme l'église du Saint-Sépulcre pour des raisons de sécurité

Une affiche jaune transcrivant un arrêté pris par le bourgmestre accueille à partir de ce lundi les visiteurs et les fidèles qui voudraient entrer dans l'église Notre-Dame du Saint-Sépulcre, à Nivelles, et la porte d'entrée principale est désormais fermée. L'accès au lieu de culte est interdit au public et le restera tant que des travaux n'auront pas été effectués. La mesure fait suite à un rapport du service incendie concernant la stabilité de certains éléments du bâtiment. Seul l'accès à la "chapelle de semaine", via la porte Est de l'édifice, est maintenu.

Les fabriques d'églises de Nivelles ont toutes demandé aux pompiers, après l'incendie de Notre-Dame de Paris, une visite des lieux de cultes afin de faire le point sur la sécurité. Deux rapports défavorables ont été remis: un concernant la collégiale Sainte-Gertrude mais portant sur des éléments qui peuvent être améliorés rapidement, et un autre à propos de Notre-Dame du Saint-Sépulcre. Pour cette dernière, le bourgmestre Pierre Huart précise que des éléments extérieurs de l'édifice, qui présentaient un problème de stabilité, ont pu être fixés. Mais les travaux intérieurs nécessaires sont plus problématiques et une estimation demandée par la fabrique d'église a débouché sur un montant important. Depuis plusieurs années, un projet de désacralisation et de vente est évoqué pour Notre-Dame du Saint-Sépulcre. Il est toutefois très controversé et des riverains et paroissiens ont lancé une pétition pour s'y opposer.

A lire aussi

Tubize: le corps d'un homme noyé, victime d'hydrocution, repêché sous un pont

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?