Augmentation des plaintes contre les pickpockets: "Attention à la technique de la pétition à signer en terrasse" (vidéo)

Les vols à la tire sont en augmentation dans la capitale. L'an dernier, on a dénombré plus de 13.700 plaintes. Les périodes d'affluence touristiques attirent les pickpockets. La police appelle à la vigilance.

Le nez en l’air ou sur le téléphone, le sac bien en évidence… ces touristes sont des proies toutes choisies pour les pickpockets. Les vols à la tire sont plus fréquents durant l’été. "C'est simple: moi, à Bruxelles, je ne prends pas de sac car il vaut mieux faire gaffe", dit une passante. "Je fais vraiment très attention, et je suis vigilante avec mon sac", dit une autre dame. "On a toujours sur le dos, à la main et on fait attention", dit un touriste.

Sur les terrasses du centre-ville, il y a également plus de faits en été. Dans cet établissement, des plaques en plexiglas sont installées derrière les tables pour éviter que des mains ne puissent se faufiler. Ailleurs, les employés repèrent les agissements suspects. "Le sac en bandoulière sur le dossier de la chaise, c'est à éviter, conseille Stéphane Charlier, garçon de salle. Les smartphones sur la table aussi: car certains voleurs vous font signer une pétition en prétendant défendre une cause puis repartent avec votre smartphone sans que vous n'ayez rien vu".

 
Les plaintes sont en augmentation

D’après les chiffres de la police, les plaintes à Bruxelles sont en augmentation. Elles sont passées de 10.700 à plus de 13.700 en un an. "Ça va très vite, décrit Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles. Les gens sont distraits. Il faut être vigilant: si vous êtes bousculés, soyez au qui-vive car c'est à ce moment-là que quelqu'un d'autre part avec votre portefeuille, votre argent, votre GSM".

Une patrouille spéciale de la police traque les pickpockets. Il s’agit d’une dizaine d’agents en civil appelés trekkeurs. Vous ne verrez pas leur visage, ils sont déployés dans les zones et aux moments les plus sensibles. 

Salima Belabbas, Elisabeth Wouters, RTLINFO

A lire aussi

Nawal Ben Hamou, une jeune secrétaire d'Etat au sein du nouveau gouvernement bruxellois encore peu connue du public

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?