Du retard lors d'un vol avec correspondance? Voici QUI doit vous indemniser

Du nouveau pour les touristes européens qui voyagent en avion. La cour de justice européenne a pris un arrêt qui clarifie l'indemnisation pour les vols avec correspondance opéré par plusieurs compagnies différentes. En cas de retard, c'est la première compagnie qui peut être tenue pour responsable.

Si vous allez à New-York depuis Bruxelles avec une escale à Londres, vous prenez deux avions de deux compagnies différentes. Votre second avion est retardé et vous arrivez à New-York avec au moins trois heures de retard. Dans cet exemple qui pourrait se présenter, ce n’est plus la compagnie du deuxième avion qui est tenue de vous indemniser.

"Aujourd’hui, c’est la compagnie qui a opéré la première partie du vol qui est responsable et doit payer l’indemnité au passager", explique Ralph Pais, le directeur général de Claim it.

Idem si le premier avion est en retard et vous empêche d’obtenir la correspondance du suivant. La première compagnie reste responsable quoiqu’il arrive, car c’est elle qui vous a redirigé vers l’autre compagnie partenaire.

L’indemnisation n’est possible qu’à partir de trois heures de retard en suivant les normes déjà en vigueur en Europe.

"Il y a trois seuils prévus. En-dessous de 1500 km, vous avez droit à 250 euros par passager, entre 1500 et 3500 km, l’indemnisation est de 400 euros, et au-dessus de 3500 km, vous avez droit à une indemnisation de 600 euros", précise William Matgen, juriste au centre européen des consommateurs.

Une sécurité pour les voyageurs mais attention, ce dédommagement est impossible si les deux vols ont été achetés séparément.

Claire Sadzot et Dominique Schochaert

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?