La sieste est-elle bonne ou mauvaise pour la santé?

Quand il faut chaud, la tentation est grande de s'adonner au plaisir de la sieste. Plébiscitée dans le sud, cette pause n'est pas forcément une habitude chez nous, mais elle peut être bénéfique pour la santé.

Parfois considérée comme un luxe, souvent nécessaire, la sieste ne laisse pas ces quelques Liégeois interrogés ce matin indifférents.

"Quasiment indispensable après un certain âge, surtout quand on a des enfants qui courent partout à la maison. Ça peut faire un bien fou", explique l’un d’entre eux. "Ça m’arrive souvent, pas tous les jours, mais ça dure 10-15 minutes et ça me fait du bien", ajoute une autre.

Certains l’aiment longue, d’autres la préfèrent plus courte.

"Je ne mets pas vraiment de réveil : plus ou moins une heure, une heure et demi", avoue une jeune femme. "Une demi-heure, et je me réveille automatiquement", dit une autre.

Ce moment de calme ou de plaisir se veut en tout cas bénéfique pour notre santé.

"C’est bénéfique notamment pour les personnes qui sont en restriction de sommeil chronique, donc qui sont en insuffisance chronique de sommeil. Ça peut être un moyen de le compenser, de récupérer un peu de sommeil en journée. On a montré une amélioration des performances cognitives, donc il y a une amélioration au niveau de la capacité de concentration, des temps de réaction. On peut être plus productifs au travail après une sieste", estime Julien Fanielle, neurologue au CHU centre des troubles du sommeil du de Liège.


La sieste, oui, mais pas n'importe comment

Mais la sieste est-elle toujours bonne pour la santé ? A l’université de Liège, une étude sur le sommeil veut explorer l’impact de la sieste.

"Le fait de faire une sieste de façon chronique, donc tous les jours, le fait de la faire très longtemps, par exemple plus d’une heure, mais aussi le fait de la faire en fin de journée, ce sont 3 indices qui pourraient entraver un sommeil de bonne qualité la nuit", ajoute Christina Schmidt, chercheuse qualifiée FNRC au centre de recherche du cyclotron

Dans le cadre de cette étude, des volontaires sont toujours recherchés. Vous pouvez vous manifester par mail (agitude@uliege.be) ou par téléphone au 0494 18 17 62.

RTL INFO, avec Emiliano Bonfigli et David Muller

A lire aussi

Attention aux tiques, "10 à 15% sont infectés par la maladie de Lyme": que faire en cas de morsure? (vidéo) Des chercheurs éliminent pour la première fois le virus du sida chez des souris: "On est clairement à un tournant" "Les jeunes guindaillent beaucoup en juillet-août": pendant l'été, les accidents dus à l'alcool augmentent Gare au radon, ce gaz radioactif qui vient des sous-sols: "Le risque est de provoquer le cancer du poumon" Comment soulager l'arthrose, ce mal qui touche 800.000 Belges ?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?