"Rodéo et bonbonnes de gaz": Félix se plaint du manège nocturne sur le parking du Brico à Herstal

Un retraité de la province de Liège déclare être le témoin d'un spectacle d'un genre nouveau. Sur le parking du Brico en face de son habitation, la nuit tombée, des jeunes inhaleraient du gaz euphorisant et s'amuseraient avec leurs voitures.

"Voilà maintenant que les jeunes sniffent du gaz euphorisant sur les grands parkings", déplore Félix, désemparé. Cet habitant de Herstal (province de Liège) nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous. Il souhaite dénoncer la présence "nocive" de jeunes sur le parking du Brico depuis un mois. Ce retraité de la FN Herstal de 76 ans habite juste en face du parking en question. Selon lui, deux à trois fois par semaine, des jeunes se rendent sur le parking de l'enseigne de bricolage et se prêtent à des dérapages intempestifs qu'il qualifie de véritable "rodéo". "Ils font du surplace. Ça sent le caoutchouc, ils font brûler leurs pneus." Les dérapages en continu commenceraient vers 23h/minuit et dureraient quelques heures. Assez pour perturber le calme que la nuit apporte et la quiétude du quartier. "C'est souvent les mêmes véhicules. Trois à quatre voitures avec deux à trois jeunes par voiture", affirme le septuagénaire.

J'ai ramassé deux kilos de capsules

Un nouveau phénomène

Au-delà de nuisances sonores et olfactives, les jeunes consommeraient de petites bonbonnes de gaz - du protoxyde d'azote – appelées aussi "gaz hilarant". Ces petites cartouches de gaz qui jonchent parfois le sol sont à l'origine utilisées pour les siphons de crème fraîche par exemple. De plus en plus ces dernières années, des jeunes les détournent de leur fonction première pour en faire une drogue récréative. Une pratique qui peut s'avérer extrêmement dangereuse pour la santé. Ce gaz euphorisant et hallucinogène, en vente libre, provoque à court terme des distorsions visuelles et auditives, des vomissements et des vertiges. A moyen terme, il entraîne des atteintes neurologiques et à la moelle osseuse et peut entraîner la mort en cas de consommation excessive. Une dépendance psychologique au produit dont la consommation peut ouvrir la voie à celle d'autres substances encore plus dangereuses peut également se déclarer. "Ils sniffent leur bonbonne, ça les rend fous. Ils deviennent fous", insiste Félix.

Notre alerteur s'est amusé à ramasser les douilles de métal argenté qui étincellent au soleil. "J'ai ramassé deux kilos de capsules", raconte-t-il en nous joignant un cliché de ses captures. Le but ? "Aucun, je ne sais pas quoi en faire."

ttt
©ALertez-nous

"Si les gens ne nous appellent pas..."

Joint par notre rédaction, la zone de police Herstal tempère: "Il y a un peu plus d'un mois, nous sommes intervenus pour des jeunes qui faisaient les c... sur ce parking, mais rien de plus." Dans le rapport de police de cette intervention, aucune mention ne fait référence à une quelconque consommation de gaz hilarant. La zone de police tient à préciser qu'elle n'a "jamais été appelée pour ce genre de faits à cet endroit." Félix confirme: "Appeler la police, je ne l'ai pas fait. Cela ne servirait à rien. Ils arriveraient avec leur sirène hurlante et ça les feraient fuir." Une attitude que la zone de police de Herstal regrette: "Il est possible que ce type de rodéos existe mais si les gens ne nous appellent pas… Mieux vaut nous prévenir. On pourrait alors organiser des patrouilles et des opérations particulières."

Taoufik Talbi

A lire aussi

La bourgmestre de Molenbeek propose d'interdire la vente de protoxyde d'azote aux mineurs: "C'est un phénomène qui prend de l'ampleur en Belgique"
Phénomène INQUIÉTANT à Mouscron: des jeunes utilisent du protoxyde d’azote comme une drogue (vidéo)
Une nouvelle drogue, très dangereuse, fait des ravages chez les jeunes: "C'est un nouveau truc en soirée"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?