Le piétonnier de Bruxelles a-t-il rendu l'air plus respirable? Une station va faire des mesures pendant 12 jours

A l'occasion de la semaine de la mobilité, une station éphémère de mesure de la qualité de l'air a ainsi été installée sur la place De Brouckère, devenue quasi piétonne. Jusqu'au 22 septembre, les données recueillies par Bruxelles Environnement à cette station sont comparées à celles relevées au carrefour Arts-Loi qui connaît un trafic automobile dense.

Depuis la mise en place du piétonnier au centre de Bruxelles, il n'y a quasiment plus de véhicule sur la place de Brouckère. Les mesures de la qualité de l'air vont donc servir pour une comparaison avec les mesures du carrefour Arts-Loi.

Ce mardi à 10h00, les émissions d'oxyde d'azote et de dioxyde d'azote constatées à De Brouckère étaient 20% inférieures à celles constatées au carrefour Arts-Loi. Lundi après-midi, la différence était même de 60%.

Olivier Brasseur, responsable du laboratoire qualité de l'air à Bruxelles Environnement détaille le dispositif: "On mesure ici les polluants tels que les oxydes d'azote, le monoxyde de carbone ainsi que les particules fines et ceci dans le but de montrer que la qualité de l'air sur un piétonnier est meilleure évidemment que dans des sites de trafic et peut se rapprocher de certains sites résidentiels, donc peu exposés aux émissions du trafic. L'installation de cette station a un but démonstratif de l'intérêt des zones piétonnières dans une grande ville telle que Bruxelles. L'objectif aussi est de montrer quel est le gain au niveau de la qualité de l'air, justement grâce à ce type d'aménagement." 

La semaine de la mobilité sera marquée par plusieurs événements. Juste à côté de la station de mesure provisoire de la place De Brouckère, les visiteurs peuvent découvrir l'exposition "Brussels is changing". Plusieurs lieux publics bruxellois ont été photographiés "avant et après" leur réaménagement au profit des piétons (place Fernand Cocq à Ixelles, place du Miroir à Jette, etc.).

Dimanche sans voiture le 22 septembre

Pour la douzième fois, Bruxelles Mobilité organise l'action de sensibilisation "à l'école/au travail sans voiture". Le mercredi 18 septembre, un flashmob "Air for schools" sera pour sa part réalisé sur la très fréquentée avenue Charles Quint par les élèves du quartier. Point d'orgue de la semaine, le dimanche sans voitures aura lieu le 22 septembre.

L'ensemble du territoire régional sera fermé au trafic automobile de 09h30 à 19h00, sauf pour les détenteurs d'une dérogation. Durant toute la journée, les réseaux Stib et De Lijn seront gratuits et les fréquences de passage des véhicules renforcés. La SNCB proposera pour sa part un "Mobility ticket", pour 6 euros aller-retour depuis et vers n'importe quelle destination en Belgique. En outre, laisser sa voiture dans un parking payant de la SNCB ne coûtera qu'1 euro ce jour-là.

A la question de savoir si d'autres dimanches sans voitures allaient prochainement voir le jour à Bruxelles, Elke van den Brandt a indiqué que ce n'était pas l'intention du gouvernement. "J'aime les journées sans voitures, mais l'enjeu est surtout de créer des quartiers apaisés au quotidien."

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?