"Le congrès du parti Ecolo organisé ce soir déterminera qui est ministrable et les militants peuvent réserver quelques surprises"

Les trois partis, engagés dans les accords de gouvernements en Wallonie et en fédération Wallonie-Bruxelles, se préparent. Ils organisent ce soir, des congrès, durant lesquels leurs militants doivent se prononcer sur leur participation à la majorité. Ils devront dire si oui ou non, ils veulent participer à la coalition arc-en-ciel.

A la différence des deux autres partis, les militants écologistes doivent en plus se prononcer pour ou contre les ministres choisis par leur parti pour composer ces gouvernements. Parfois, les débats ont créé des surprises.

En 1999, lors de la première participation des Verts à un gouvernement, ils avaient donné leur accord à la participation à cette majorité arc- en-ciel menée par Guy Verhofstadt. Mais ils avaient recalé le nom de celui qui devait occuper le poste de Vice-Premier Ministre Ecolo. Isabelle Durant avait finalement été préférée à Jacky Morael.

Cette année-là, les écolo bruxellois avaient également recalé la répartition des portefeuilles au sein du gouvernement régional, recalant la participation de leur parti au gouvernement au final.

Encore cet été, le premier choix des co-présidents d’Ecolo pour le poste de secrétaire d’Etat à la transition économique au gouvernement bruxellois, Isabelle Pauthier, avait été recalé. Les militants avaient finalement opté pour le nom de Barbara Trachte.

Les pourcentages d’avis favorables sont généralement très élevés : d’une part, parce que c’est un indicateur de confiance, envers les personnalités qui ont négocié l’accord de gouvernement au nom de leur parti. D’autre part parce qu’une grande partie des membres trouve un intérêt (matériel) à la participation de leur formation à un gouvernement : postes d’assistants, de "cabinettards", jeux de chaises musicales dans les parlements et les conseils communaux,…

Le processus de congrès de participation s’est généralisé en Belgique depuis 1961.

Les congrès des partis commenceront à 18h pour le PS, à 18h30 à Namur Expo pour le MR, et à 19h pour les Ecolos, à l'auditoire Vauban à l’Université de Namur.

Antonio Solimando

A lire aussi

Marie-Hélène Ska: "Il est urgent de fixer un cap au fédéral"
Pourquoi les tractations entre le PS, MR et Ecolo sont-elles compliquées par l'absence de gouvernement fédéral ?
Le gouvernement wallon annonce un retour à l'équilibre budgétaire SANS AUCUNE nouvelle taxe: est-ce possible?
Le cdH va tenter de sauver l'assurance autonomie: "Dans le coquelicot, ça y était et le MR était avec nous"
Accord de gouvernement wallon: le cdH déposera une proposition de décret sur l'assurance autonomie au parlement

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?