Le cdH va tenter de sauver l'assurance autonomie: "Dans le coquelicot, ça y était et le MR était avec nous"

François Desquesnes, chef de groupe cdH au parlement wallon était l'invité politique de la rédaction de Bel RTL. Il revenait sur l’accord de gouvernement conclu par le PS, le MR et Ecolo et répondait aux questions de Fabrice Grosfilley.

"Non, le cdH n'a pas de regret", affirme François Desquesnes, chef de groupe cdH au parlement wallon, même si les accords de la fédération Wallonie-Bruxelles sont écrits sans son parti, malgré les mains tendues et finalement refusées de la part du PS et Ecolo. "On ne peut pas dire la veille des élections qu'on va tenir compte du signal des électeurs et finalement, après les élections constater qu'on les a perdues, qu'on a régressé et dire: "On y va". Il y a un signal qui a été donné par l'électeur. Il faut l'écouter, l'entendre et il faut aussi savoir faire preuve d'humilité en politique. C'est important", affirmait-il ce jeudi matin sur nos ondes.

Mais est-ce que cela veut dire aussi que le cdH n'a pas pesé sur l'écriture de cet accord de gouvernement et sur les mesures prises pour les citoyens dans les 5 ans à venir? Selon l'humaniste, la réponse est "bien sûr que non". "Quand vous regardez toute une série de dossiers. Je pense notamment à la mobilité en Wallonie, au pacte d'excellence en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce sont tous des dossiers dans lesquels, très clairement, la marque du cdH se retrouve parce que c'est la continuité. Les partis au gouvernement font dans ces dossiers-là du cdH sans le cdH", martèle-t-il.

L'assurance autonomie sauvée ?

A côté de cela, le chef de groupe cdH estime qu'on peut également avoir des regrets que certains dossiers aient été abandonnés tels que le dossier sur l'assurance autonomie des personnes âgées qui ne figure pas dans les textes: "Précédemment, dans le coquelicot, ça y était et le MR était avec nous", déplore-t-il. 

Les humanistes ont regretté dès lundi que l'assurance autonomie ne figure pas dans l'accord de gouvernement wallon conclu par le PS, le MR et Ecolo. Lors de la législature précédente, les centristes - en coalition avec les libéraux - portaient la mise en place d'un tel projet. Ce dernier n'avait finalement pas pu voir le jour en raison de la défection d'une députée MR, qui avait mis fin à la majorité MR-cdH. La mesure était pourtant l'un des grands chantiers de la législature régionale que le gouvernement wallon avait finalisé en février.

Elle repose sur une cotisation de 36 euros par an qui contribue, d'une part, à des services d'aide à domicile pour les personnes dépendantes et, d'autre part, à une allocation pour les personnes de plus de 65 ans en perte d'autonomie et aux faibles revenus. "Notre proposition de décret reprendra ce qui a été négocié avec le secteur et les mutuelles, et ce sur quoi le PS, le MR et Ecolo ont dit oui. Nous allons donc les prendre au mot", a expliqué M. Desquesnes.

Un menu sans les prix

François Desquesnes émet quand même des réserves sur cet accord final qui a été signé par la future coalition: "L'affiche est alléchante. Il y a 3 ambitions qu'on peut retrouver et avec lesquelles on est d'accord: "On applaudit des deux mains l'ambition climatique, on est d'accord avec le relèvement de 5% du taux d'emploi, on est d'accord avec la lutte contre la pauvreté même si il n'y a pas de chiffres là derrière. C'est comme quand on va au restaurant. On regarde le menu, c'est très alléchant mais il n'y a pas les prix et cela c'est un problème. (...) C'est une question légitime que chaque Wallon et Wallonne a le droit de se poser: "Combien cela va me coûter? Et qui, au bout du compte, va payer?"

> LE GOUVERNEMENT WALLON ANNONCE UN RETOUR À L'ÉQUILIBRE SANS AUCUNE NOUVELLE TAXE: EST-CE POSSIBLE?

RTLINFO

A lire aussi

Pourquoi les tractations entre le PS, MR et Ecolo sont-elles compliquées par l'absence de gouvernement fédéral ?
Le gouvernement wallon annonce un retour à l'équilibre budgétaire SANS AUCUNE nouvelle taxe: est-ce possible?
"Le congrès du parti Ecolo organisé ce soir déterminera qui est ministrable et les militants peuvent réserver quelques surprises"
Accord de gouvernement wallon: le cdH déposera une proposition de décret sur l'assurance autonomie au parlement
Voici pourquoi le gouvernement wallon veut installer 4.000 kilomètres de haies sur son territoire

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?