On court pour le cancer du sein à Namur: "Je suis là pour courir, pour encourager tous ceux à qui ça arrive" (vidéo)

Ce dimanche, plusieurs milliers de personnes participent à une course pour lutter contre le cancer du sein. L’événement se tient à Anvers et à Namur. Parmi les coureurs et les marcheurs, des femmes malades ou qui ont vaincu le cancer. Elles sont mises à l’honneur par les organisateurs. Reportage à Namur de Sébastien Prophète et Pierre Morleghem.

Une course à pied de 6 kilomètres dans les rues du centre-ville. Sur la ligne de départ, on rencontre Cécile, baskets aux pieds. "C’est pour soutenir la cause et pour ma maman qui se bat en ce moment."

Parmi les participants, il y a celles qu’on surnomme ici "les victorieuses". Elles sont atteintes d’un cancer du sein ou s’en sont sorties. C’est le cas de Virginie et Anne-Françoise. "Je suis émue parce qu’avant d’être confrontée à la maladie, je ne savais pas du tout ce que c’était, raconte Anne-Françoise. Et cet élan… je trouve ça merveilleux." Virginie poursuit: "Je retravaille à plein temps et je suis extrêmement contente. Je suis là aujourd’hui pour courir, pour encourager tous ceux à qui ça peut arriver. Il faut faire des contrôles, faire des contrôles parce que ça peut arriver à n’importe qui et à n’importe quel âge."

Rappeler l’importance du dépistage et récolter de l’argent pour la recherche scientifique et l’accompagnement des malades. Cet événement annuel a pour but de sensibiliser la population. "2019, c’est vraiment une édition particulière pour Think Pink, précise Tiffany Bulteau, l’organisatrice. C’est une édition européenne, donc il y a 14 courses aujourd’hui." Au total, il y a plus de 4000 personnes mobilisées pour cette neuvième édition à Namur dont des marcheurs et coureurs venus de Bruxelles où l’événement a été annulé en raison des rafales de vent annoncées.

Sébastien Prophète et Pierre Morleghem

A lire aussi

Cancer: la survie dans les pays riches s'améliore Cette Américaine survivante d'un cancer du sein traverse la Manche 4 fois sans s'arrêter Cancer du sein: attention aux signes chez les femmes jeunes "Plus c'est pris à temps, moins il y a à faire, et moins c'est invasif": Viviane, atteinte du cancer du sein, insiste sur l'importance du dépistage Voici le nouveau projet de Think Pink pour lutter contre le cancer du sein: une appli pour aider les "Victorieuses" dans leur traitement

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?