Une récompense de 30.000 euros pour toute information sur la personne qui a tué la louve Naya

Qui a tué la louve Naya ? Elle a été vue pour la dernière fois dans la province du Limbourg en mai dernier. Pour le savoir, plusieurs associations flamandes et un particulier offrent une prime de 30 000 euros pour toute information.

Grâce à l'offre d'un entrepreneur qui souhaite garder l’anonymat, 10 000 euros s'ajoutent à la récompense. La prime pour retrouver les braconniers qui auraient tué la louve s’élève désormais à 30 000 euros. "Il y a beaucoup de gens qui nous ont contactés pour dire qu'ils voulaient aider", explique Rowena Vanroy, chargée de campagne contre la chasse chez Animal Rights. "Pour nous, c'était une icône, parce qu'il n'y avait pas de loups depuis 100 ans."

Selon l’enquête de l’agence flamande pour la nature et la forêt, ce sont des professionnels qui auraient agi. "Rien n'est encore sûr, mais nous croyons les experts : le coupable connaissait bien l'endroit, il savait tuer un animal sans laisser de preuve. Alors, c'est très important de le trouver et de le punir."

Les associations espèrent retrouver les braconniers grâce à des témoins. "Nous attendons des informations concrètes : quelqu'un qui a vu quelque chose, ou quelqu'un qui connaît le coupable."

Pour l’instant, les témoignages reçus n’ont pas permis d’obtenir d’information concrète.

Laxmi Lota et Steve Damman

A lire aussi

La louve Naya a certainement déjà mis bas, selon les experts La louve Naya a probablement été abattue La louve Naya probablement abattue "par des professionnels" Mort de la louve Naya: l'affaire n'en restera pas là

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?