Franck, l'un des héros de l'attentat de Nice, a tenté de mettre fin à ses jours: "Il estime ne pas avoir sauvé assez de vies"

Franck, l'un des héros de l'attentat de Nice, a tenté de mettre fin à ses jours: "Il estime ne pas avoir sauvé assez de vies"

Les forces de l'ordre sont parvenues à le raisonner, il a été transporté à l'hôpital.

Il avait tout tenté pour arrêter le meurtrier dans sa course meurtrière le 14 juillet 2016. Franck est l'un des héros de l'attentat de Nice. Sur son scooter, alors qu'un homme au volant d'un camion fonçait sur la promenade des Anglais, il avait tenté de l'arrêter. Après avoir jeté son scooter sous les roues du camion, il avait rattrapé le camion à pieds et essayé de stopper Mohamed Lahouaiej-Bouhlel en s'agrippant à la cabine du camion. "Il m'a doublé à fond, il roulait sur le trottoir. J'ai en tête les images des corps qui volaient de partout. J'ai tout de suite compris", avait-il témoigné quelques jours après le drame.


En détresse psychologique

Selon des informations rapportées par France 3 Alpes Côte d'Azur qui cite le préfet des Alpes-Maritimes et Christian Estrosi, l'homme aurait tenté de mettre fin à ses jours ce jeudi. Le Raid ainsi que des agents de la police nationale ont été dépêchés sur place. Selon nos confrères, l'homme était en détresse psychologique depuis quelques jours. "Il porte le poids de la culpabilité car estime ne pas avoir sauvé assez de vies le soir du drame", ont expliqué les autorités à nos confrères.  

Les forces de l'ordre sont parvenues à le raisonner, il a été transporté à l'hôpital. 

Comme de nombreuses personnes présentes sur place lors du drame, Franck garde en tête d'effroyables souvenirs. Des images violentes qu'il est impossible d'oublier. Lors de cette terrible soirée d'été, 84 personnes avaient perdu la vie parmi lesquelles dix enfants et adolescents.

RTL INFO

A lire aussi

Attentat de Nice: relaxe pour une policière accusée de diffamation par Cazeneuve Un détenu de Fleury-Mérogis lié à l'attentat de Nice se suicide Attentat de Nice : deux ans après, des victimes toujours en reconstruction "Mourir d’aimer": Tahar Mejri, le père du petit Kylan mort dans l’attentat de Nice, est décédé Un attentat a été déjoué en France: un homme "voulait s'inspirer du 11 septembre 2001" Yassir, Ala Eddine et Radouane: trois HÉROS ont sauvé une dizaine d’habitants d’un incendie à Fontaine-L’Évêque (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?