Un frigo broyé en plein Liège: "Une erreur qui n'est pas censée arriver"

Un frigo broyé en plein Liège: "Une erreur qui n'est pas censée arriver"

Un frigo broyé dans la benne à ordure d'un camion en pleine ville, c'est arrivé récemment à Liège. Et ce n'est pas la procédure normale, loin de là. Les frigos contiennent en effet des gaz polluants et doivent par conséquent faire l'objet d'un traitement tout particulier. Si particulier qu'une seule société en Belgique est habilitée à le faire...

Le 5 septembre dernier, un habitant de Liège a été témoin d'une scène aussi étonnante que polluante. Sur la photo qu'il nous envoie, on voit un camion de ramassage des encombrants de la société Renewi avec un frigo usagé dans sa benne à ordures. "Renewi broie les frigos en pleine ville de Liège sans les dépolluer", s'alarme-t-il.

FrigoIN

Coolrec est l'unique société en Belgique habilitée à recycler les vieux frigos. Il n'y a qu'un site dédié à ça : Recydel, à Wandre. Pour le manager du site, Rudi Reinartz (photo), cela n'aurait jamais dû arriver. "Les frigos usagés nous parviennent via la société Recupel, avec qui on a un contrat. Ils sont collectés dans les parcs à conteneurs", explique-t-il. Les magasins d'électro-ménagers se chargent également de la reprise de vos vieux frigos via des sociétés renseignées par la charte Récupel, qui se chargent de les acheminer vers Coolrec. Ce sont les seuls et uniques chemins pris par ces électro-ménagers lorsqu'ils ne fonctionnent plus.


Les frigos mis sur la rue comme des encombrants doivent être chargés en camionnette

Mais il arrive que des habitants les considèrent comme des encombrants, ce qu'ils ne sont pas, et les déposent sur leur trottoir. C'est ce qui s'est passé à Liège le 5 septembre, et c'est donc la société Renewi, qui a un contrat avec la Ville de Liège pour la récolte des encombrants, qui a dû gérer le frigo. Mais la procédure veut que dans ce cas, "tous les appareils électriques ou électroniques soient collectés par une camionnette puis déposés auprès des services de la Ville, qui eux font le nécessaire", entendez, les acheminent à leur tour vers Coolrec via un parc à conteneurs ou une de ces sociétés de transport respectant la charte Recupel.

En aucun cas des frigos ne peuvent donc être broyés dans un camion, et ce en raison des gaz qu'ils contiennent, dont le fameux fréon. "Un réfrigérateur ou un congélateur contient des liquides de refroidissement et des gaz d'expansion nocifs. Si ces substances ne sont pas soigneusement éliminées, elles peuvent libérer des gaz dangereux, endommageant alors la couche d'ozone et contribuant au réchauffement climatique", explique Recupel sur son site internet.


L'unique site en Belgique où les frigos sont recyclés selon la norme européenne

C'est là que Coolrec intervient : "La procédure est que tout frigo doit être traité sur une ligne agréée Weeelabex (norme européenne) en récupérant tous les gaz nocifs dans le système de refroidissement et dans la mousse d’isolation. Les objectifs de recyclage des matières sont aussi très ambitieux avec un taux de valorisation de 99%. Recydel est à l’heure actuelle toujours la seule société en Belgique répondant à ces normes. Des tests réguliers sont faits sur notre ligne de traitement afin de confirmer ces objectifs", détaille Rudi Reinartz.


Enquête interne et conséquences environnementales

Ce qui s'est passé le 5 septembre était donc une erreur, erreur qui fait l'objet d'une enquête interne chez Renewi. Quant aux conséquences, elles sont environnementales. En effet, les gaz comme le fréon ne sont pas toxiques pour l'homme, sauf en cas de fuite abondante dans un espace confiné, ce qui n'est pas le cas à l'air libre comme ici. "Un appareil mal traité a le même impact sur l'environnement que les émissions de CO2 produites par un trajet en voiture d'en moyenne 7 500 kilomètres", détaille Recupel. Voilà donc ce qui a été répandu dans l'atmosphère ce jour-là.


Que faire de votre vieux frigo ?

En 2018 en Belgique, pas moins de 226.524 vieux frigos et congélateurs traînaient encore hors du circuit de recyclage. "Cela équivaut à parcourir chaque année 1 698 930 000 km avec un véhicule diesel ou à faire le tour de la Terre pas moins de 42.394 fois", regrette Recupel, qui demande à tous les Belges de s'en débarrasser via le circuit adéquat. Ils suffit de suivre les instructions sur leur site internet.

RTL INFO

A lire aussi

Nouveau pôle de formation en langues à Liège: des innovations pour l’interprétation en condition réelles (vidéo) Un couple quitte un restaurant sans payer son gueuleton à Boussu, mais il a été filmé: "Avec tous les partages, c'était facile de les retrouver" "SANS RIEN SIGNER, j'ai reçu un contrat": Bernard dénonce les méthodes de deux vendeurs du fournisseur d'énergie Eneco Alain traverse la Suisse et se rend compte que sa facture téléphonique a EXPLOSÉ: "Je ne travaille pas aux Emirats" Alain et son chauffe-eau, une histoire belge: "L'audit énergétique obligatoire coûte plus cher que la prime que je pourrais obtenir"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?