Un médecin du CHR de Namur a-t-il commis une faute en euthanasiant son patient à sa demande? Une enquête est ouverte

Un médecin du CHR de Namur a été suspendu. Il aurait euthanasié un patient à sa demande tandis que sa fille avait saisi la justice pour annuler cette demande. Le médecin ne l'aurait pas suivie. Une enquête est ouverte pour assassinat.

Le médecin a-t-il outrepassé une décision de justice ? C’est la question posée dans ce délicat dossier. Le 17 juin dernier, considérant que son patient souffre beaucoup et qu’il remplit les conditions prévues par la loi, il procède à l’euthanasie.

Mais quelques jours plus tôt, le Tribunal de Première Instance de Liège a suspendu la procédure et exiger une expertise psychiatrique. Ce jugement, obtenu en extrême urgence par la fille du patient, n’aurait pas été respecté par le praticien.

"L’instruction, qui touche à sa fin, vise à vérifier les conditions dans lesquelles l’euthanasie a eu lieu. Mais pour l’instant, aucune inculpation n’est décernée", précise Charlotte Fosseur, magistrate presse au parquet de Namur.

Une enquête est ouverte pour assassinat

Dans un bref communiqué, le Centre hospitalier régional de Namur soutient son médecin. Mais il a préféré l’écarter des soins palliatifs en attendant la fin de l’enquête. "Le médecin a estimé que la demande de fin de vie était consciente, répétée et sans pression extérieure, comme le prévoit la loi. Cette décision a été prise par le Docteur malgré l’ordonnance de suspension du Tribunal de Première Instance", nous indique la direction médicale du CHR de Namur. 

Âgé de 76 ans, le patient était suivi de longue date par le service. L’instruction est ouverte pour assassinat. Mais cette prévention ne sera retenue que si la loi sur l’euthanasie n’a pas été respectée.

Christophe Clément et Alain Hougardy

A lire aussi

De fausses rumeurs autour de l'euthanasie d'une adolescente néerlandaise entraînent un bond des demandes depuis l'étranger Vincent Lambert: "ce n'est pas une euthanasie, sinon ça irait plus vite", juge son neveu Christophe, père de 4 enfants, a besoin d'un médicament très cher pour survivre: le remboursement lui étant refusé, il demande l’euthanasie Sa patiente souhaitait-elle réellement en finir? Une médecin néerlandaise acquittée dans une affaire d'euthanasie INÉDITE Ils se mobilisent contre la construction d'une antenne à Ciney: "La majorité des gens sont contre ce projet" Coup de couteau après une bagarre dimanche à Dinant: un homme est gravement blessé

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?