L'enquête sur la tuerie de Liège perpétrée par Benjamin Herman est terminée

Près d'un an et demi après la tuerie perpétrée par Benjamin Herman à Liège, le volet judiciaire est en passe d'être refermé, relèvent les journaux Sudpresse, samedi. Il n'y a plus aucun devoir judiciaire en cours.

Le 29 mai 2018, Liège était frappée par un attentat terroriste commis par Benjamin Herman, qui avait coûté la vie à trois personnes. Sudpresse a appris que plus aucun devoir complémentaire n'est en cours et que l'enquête policière à proprement parler est clôturée. Récemment, les parties civiles ont pu consulter le dossier répressif. L'instruction judiciaire doit cependant encore être refermée officiellement. Le juge d'instruction liégeois Jean-Louis Doyen doit désormais transmettre le dossier répressif au parquet fédéral. Celui-ci devra alors tracer son réquisitoire. Ce sera ensuite à la chambre du conseil de statuer. Personne ne devrait être pénalement poursuivi, puisque l'auteur, Benjamin Herman, a été abattu par le peloton anti-banditisme le jour de la tuerie.

Agence Belga

A lire aussi

Comment se fait-il que l'auteur de la tuerie à Liège ait pu sortir de prison? Le ministre de la Justice s'explique
Les Liégeois sont si nombreux à rendre hommage aux victimes de la tuerie qu'un second registre de condoléances a dû être ouvert (vidéo)
Tuerie de Liège: pas de fautes commises par les services de police et du renseignement
Tuerie de Liège de 2011: le procès des parents des victimes contre l'Etat belge commence
Incendie à Awans: après avoir été réanimée par les pompiers, une sexagénaire décède à l'hôpital
Un corps sans vie retrouvé à côté d'un véhicule en feu à Blegny

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?