Plaques scannées sur les routes: pour la moitié des cas, il n'y a aucun suivi

Plaques scannées sur les routes: pour la moitié des cas, il n'y a aucun suivi

Les 250 caméras ANPR disséminées à 22 endroits sur le réseau routier belge ont, sur les 12 derniers mois, opéré 539.949 signalements de véhicules qui pourraient poser problème. Mais plus de la moitié de ces cas n'ont pas fait l'objet d'un suivi, dénonce samedi De Tijd.

Le député N-VA-Wouter Raskin a obtenu ces chiffres des services du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V). Le ministre a précisé que près de la moitié de ces cas concernent des véhicules en défaut d'assurance (52.397) ou pas en ordre de contrôle technique (214.506). Aucune suite n'est donnée à ces infractions, semble-t-il. Selon M. De Crem, le but est pourtant bien, à terme, de transmettre ces informations aux services de police des zones où les contrevenants sont domiciliés.

Agence Belga

A lire aussi

Nouveau le 1er juillet - Le certificat d'immatriculation fait peau neuve Mohamed part travailler lundi et constate que ses plaques d’immatriculation ont été volées: y a-t-il un moyen de s'en prémunir? "Nous avons perdu nos vacances": Valérie achète un camping-car mais doit attendre près de deux mois pour recevoir le certificat d'immatriculation Michel a déposé deux plaques d'immatriculation chez bpost pour les faire radier: "On ne m'a jamais demandé une pièce prouvant mon identité, est-ce normal?" Liège: deux voitures équipées de caméras pour verbaliser les contrevenants débarquent dans les rues

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?