Grève ce jeudi dans les hôpitaux publics, communes et CPAS à Bruxelles: "Ça se dégrade de plus en plus depuis 10 ans"

Ce jeudi 7 novembre, le front commun syndical des services publics bruxellois appelle à la grève et à un rassemblement devant le siège du gouvernement régional. La principale revendication : une augmentation des barèmes pour les agents communaux bruxellois, les travailleurs des CPAS des 19 communes et les travailleurs des cinq hôpitaux publics bruxellois du réseau Iris.

Le front commun syndical des services publics bruxellois appelle à la grève les employés des 19 communes et 19 CPAS bruxellois ainsi que des cinq hôpitaux publics bruxellois du réseau Iris : CHU Brugmann, CHU Saint-Pierre, Hôpitaux Iris Sud, Hôpital des Enfants et Institut Jules Bordet.

Ils réclament notamment une amélioration générale des conditions de travail et une augmentation des barèmes. "Ça se dégrade de plus en plus depuis 10 ans, au niveau des conditions de travail, de la surcharge, et des valorisations barémiques, qui ne se font plus depuis une vingtaine d'années", déplore Nadine Legraive, permanente syndicale CSC services publics.

Cette responsable voit de plus en plus de mobilisation au sein du secteur des soins de santé. "Je n'ai jamais vu de ma carrière autant de mobilisation du secteur de la santé que maintenant. Ça se passe à tous les niveaux : le personnel soignant, le personnel d'entretien, le personnel logistique, le personnel administratif. Tout le monde se mobilise énormément, et de plus en plus." 


10 à 45% d'écart salarial entre les employés wallons ou flamands et les employés bruxellois

La demande de revoir le barème à la hausse n'est pas nouvelle. Lors de manifestations au printemps dernier, les syndicats avaient déposé un cahier de revendications chez Rudy Vervoort, le ministre-président bruxellois, qui avait promis d'agir. Depuis les élections et l’adoption d’une déclaration de politique régionale qui ne parle pas du barème, rien n’a changé.

"Il n'y a strictement rien eu", affirme Laurent Ringoet, du syndicat CGSP Services publics. "Que ce soit pour l'augmentation des salaires, ou du budget pour engager du personnel supplémentaire, on n'a rien vu. Ils nous ont fait des promesses d'avancées pour le personnel hospitalier. On leur a rappelé leurs promesses, et maintenant on veut interpeller la région dans ce cadre-là."

Les agents communaux ou de CPAS, qu’ils soient wallons ou flamands, gagnent plus que les bruxellois : de 10 à 45% selon le niveau et l’ancienneté. Le secteur demande donc une augmentation des barèmes de 10%. Selon le ministre bruxellois Bernard Clerfayt, la demande est légitime, mais trouver l’argent ne sera pas facile.

De plus, les syndicats demandent également une amélioration des conditions de travail, la réduction collective du temps de travail avec maintien du salaire et embauche compensatoire et, pour les contractuels de la fonction publique, un second pilier de pensions d'au moins 6 % de la masse salariale.

Des perturbations attendues

Une manifestation est prévue à 10h devant le siège du gouvernement bruxellois, 21-23 boulevard du Régent. Une délégation doit être reçue ce jeudi et un rendez-vous de travail programmé pour le 12 novembre.

Certains services à la population (aux guichets des communes et des CPAS bruxellois, par exemple) pourraient être perturbés. Les cinq hôpitaux publics du réseau Iris bruxellois travailleront comme un dimanche (les urgences et les soins aux personnes hospitalisées seront assurés, mais pas les consultations).

Bernard Lobet

A lire aussi

Bpost annonce 14 renforts en réponse à un mouvement de grève au centre de Charleroi
La grève des techniciennes de surface du CHU Brugmann se poursuivra mercredi
Grève spontanée chez De Lijn: encore des perturbations ce mercredi
Allemagne: Lufthansa affronte une grève, des centaines de vols annulés
Bruxelles entièrement en zone 30 dès 2021: "Il faut apaiser la ville", selon la ministre de la mobilité
Débrayage spontané à D'Ieteren Mail: les ouvriers craignent pour leurs acquis sociaux

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?