Brussels Airlines à nouveau en pleine tempête: voici le Plan Reboot imposé par Lufthansa, sa maison-mère

Le groupe Lufthansa a confirmé jeudi que sa filiale Brussels Airlines devait atteindre une marge bénéficiaire de 8% d'ici 2022. Un conseil d'entreprise a lieu ce jeudi matin pour l'annoncer aux employés et aux syndicats.

Brussels Airlines, dernier nom apposé sur les cendres de la Sabena, n'est pas assez rentable pour sa maison mère allemande. Elle souhaite que la compagnie aérienne belge atteigne une marge bénéficiaire de 8% dans les prochaines années.

Afin d'atteindre cette marge, le réseau de destinations de Brussels Airlines sera revu et des synergies seront recherchées au sein d'autres compagnies aériennes du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines), indique un communiqué de presse des résultats trimestriels du groupe allemand.

Par ailleurs, l'administration de Brussels Airlines sera plus digitalisée et rationnalisée. Des économies seront réalisées via la standardisation de la flotte, la hausse de la productivité et des améliorations portant sur les opérations de vols.   

Pas encore de concret…

Hélas pour les employés, peu de nouvelles concrètes sont attendues du conseil d'entreprise extraordinaire de jeudi.

Brussels Airlines devra évoluer ces prochaines années vers une compagnie plus petite mais plus rentable. L'objectif est de dégager d'ici 2022 une marge bénéficiaire de 8% au moins, après quoi une croissance pourra de nouveau être envisagée.  

On ne connaît pas encore l'impact sur les quelque 4.200 travailleurs de la compagnie. La direction s'est engagée à opter pour des départs volontaires pour les pertes d'emploi.

Une réorganisation est aussi en cours chez Austrian Airlines et Lufthansa Cargo, deux filiales du groupe Lufthansa. Chez Austrian Airlines, l'objectif est d'économiser 90 millions d'euros par an d'ici 2021.     

Un bénéfice opérationnel en baisse

Au troisième trimestre, le groupe aéronautique allemand a réalisé un chiffre d'affaires de 10,2 milliards d'euros (+2% sur base annuelle). Le bénéfice opérationnel a baissé de 8% à 1,3 milliard d'euros mais le bénéfice net est en hausse de 4% à 1,15 milliard.      

Le groupe confirme ses prévisions annuelles: un bénéfice opérationnel entre 2 et 2,4 milliards d'euros.

 

Mathieu Tamigniau (avec Belga)

A lire aussi

Brussels Airlines obtient sa propre place au sein de Lufthansa: "Pas d'inquiétude à avoir pour l'emploi ou d'éventuelles perturbations" (vidéos) "Pas touche à l'emploi et aux salaires", avertissent les syndicats de Brussels Airlines La faillite de Thomas Cook va-t-elle impacter Brussels Airlines? "Beaucoup de craintes concernant l'emploi" (vidéo) Brussels Airlines supprimera plus de 100 vols en octobre Pourquoi les Régions et l'État fédéral sont-ils en déficit?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?