Colis suspect au centre Bpost de Mons: environ 150 personnes maintenues en quarantaine

Deux témoins nous ont alertés ce matin via le bouton orange Alertez-nous pour signaler un colis suspect repéré au centre de tri Bpost de Mons, rue de l'Orbette. Contactés par nos soins, les pompiers de Mons ont confirmé avoir reçu un appel de la police autour de 8 heures concernant un colis contenant de la poudre blanche. Il y a donc une suspicion d'anthrax (l'anthrax est le terme anglo-saxon donné à la "maladie du charbon", qui forme des sortes de gros abcès cutanés, provoquée par la bactérie Bacillus anthracis).

Les secours affirment que la situation est sous contrôle. Une équipe est sur place avec un véhicule de reconnaissance de matières dangereuses. 130 personnes présentes dans le bâtiment au moment de la découverte du colis ont d'abord été évacuées avant d'être tenues de rentrer et rester à l'intérieur. Tandis que 10 à 15 personnes ayant été en contact direct avec le produit sur la chaîne de tri du courrier sont confinées dans une pièce à part. Ces personnes ont reçu une première décontamination. Une simple opération à base d'eau et de savon.

Pour l'heure rien ne permet de confirmer la nature du produit suspect. La protection civile a été alertée et devrait être sur place autour de 10 heures pour effectuer des prélèvements et analyses.

Les résultats détermineront si les personnes ayant été en contact avec la matière devront, ou non, subir une décontamination et une éventuelle hospitalisation.

L'ensemble des personnes présentes sur le site pourraient être maintenues en quarantaine jusqu'en milieu d'après-midi, selon les pompiers.

Valentin Danré

A lire aussi

Meurtre de William, père de famille, sur le parking de l'Aldi à Tertre: le suspect s'appelle Logan, il a déjà fait plusieurs années de prison
Patrice Everaert a quitté l’hôpital à Marchienne-au-Pont et ne s'est plus manifesté depuis: pouvez-vous aider la police?
Fuite de gaz à Aiseau-Presles ce matin: une vingtaine de personnes évacuées
En aveu, l’ex-compagnon d’Aurélie Montchery, "regrette sincèrement": "Il ne comprend pas comment il a pu en arriver là", assure son avocate
Willy sous le choc: il a tenté de secourir William, tué sur le parking de l'Aldi à Tertre
Gouy-lez-Piéton: un corps à l'état de squelette retrouvé dans une maison
La grève continue partiellement chez bpost Liège: les agents refusent la solution des intérimaires

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?