Un salarié belge sur cinq est en risque de burn-out: la première cause n'est pas la charge de travail…

Un salarié belge sur cinq est en risque de burn-out: la première cause n'est pas la charge de travail…

Quelque 18% des salariés sont en risque d'épuisement, ressort-il d'une analyse de Bright Link, une spin-off de l'UCLouvain spécialisée dans la prévention du burn-out. Les conclusions sont publiées samedi par L'Echo.

Les personnes interrogées se plaignent surtout de symptômes physiques, ressentis par plus d'un travailleur sur quatre (29,6%), selon le "baromètre de l'épuisement 2019". Les tensions musculaires, les problèmes d'insomnie et les problèmes intestinaux sont le plus souvent cités. De plus, seuls quatre salariés sur dix (41,6%) estiment se réveiller bien reposés.

À côté de la fatigue physique, une fatigue émotionnelle est aussi ressentie par un salarié sur cinq (20,8%). Les symptômes les plus fréquemment mentionnés sont l'anxiété, l'irritabilité ou encore la susceptibilité. Enfin, une fatigue cognitive est ressentie par un salarié sur six.

À l'origine de ce mal-être? Deux salariés sur trois (65%) se plaignent de directives de travail contradictoires. C'est le principal facteur de stress ressenti, suivi de près par la charge de travail, pointée par 62% des répondants.

RTL INFO avec Belga

A lire aussi

De plus en plus de Belges sont touchés par le brown-out: quelle est cette maladie qui précède le burn-out? Adeline Blondieau a fait un burn-out: "Mon fils ne voulait plus me voir, il voyait un fantôme à la place de sa mère" Claudio Capéo révèle son burn-out: une autre chanteuse française bien connue qui l'a aidé Le burn-out fait son entrée dans la classification des maladies de l'OMS Expérience inédite d’un neurologue de l'Université de Liège au marathon de New York: "Ce serait un outil pour travailler l'effort mental" La pneumonie, une maladie pas assez prise au sérieux: "On peut en décéder encore aujourd'hui en Belgique" La France ne recommande plus la kiné respiratoire pour soigner les enfants: des médecins belges s'alignent sur cette décision

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?