Défi et le MR ont de nouveaux présidents: sont-ils tentés par reformer un cartel?

En une semaine, les partis MR et Défi ont changé de président, optant pour de jeunes figures politiques, Georges-Louis Bouchez et, depuis dimanche, François De Smet. Fraîchement élu, ce dernier était l'invité politique de Fabrice Grosfilley ce matin sur Bel RTL. Il compte réchauffer l’atmosphère avec le MR mais, attention, "sans jamais retourner dans un cartel", a-t-il dit, mentionnant la fédération que le MR et Défi ont maintenue jusqu’en 2011. "Nous avons deux formes de libéralisme très différentes", a-t-il argumenté. Et il semble que le courant du MR personnifié par Georges-Louis Bouchez n'est pas celui avec lequel François De Smet a le plus d'affinités. Interrogé sur l'élection de ce dernier, M. De Smet a expliqué qu'il admirait son talent, mais ne partageait pas du tout sa ligne. "C'est un profil de droite, conservateur et complètement compatible avec la N-VA, ce que nous ne sommes pas", a-t-il lancé.

A lire aussi

La mission de Paul Magnette compromise? L'explication très... visuelle de notre journaliste en plein RTL INFO 19H (vidéo) La révélation qui pourrait plomber un peu plus la mission de Paul Magnette: une réunion secrète a eu lieu selon la presse flamande François De Smet, nouveau président de Défi, plaide pour un gouvernement sans N-VA: "On a essayé, ça ne marche pas" Bart De Wever met la pression sur l'Open Vld qui négocie avec les francophones SANS LA N-VA

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?