Gino Russo publie des images de sa fille Mélissa, victime de Dutroux, et pose "la question de l'émotion, la raison et le droit"

Gino Russo, le père de Mélissa, enlevée le 24 juin 1995 par Marc Dutroux à Grâce-Hollogne et retrouvée morte le 17 août 1996 dans une cache souterraine de la maison  du criminel, n'oublie pas. Le 31 décembre, pour clôturer une nouvelle année qui s'achevait, la 23e depuis la mort de sa fille, il a publié un montage d'images de sa fille récupérées de cassettes VHS, des images d'un bonheur évanoui, d'une promesse de vie heureuse brisée par Marc Dutroux. Les images sont accompagnées de la chanson "Per te" de l'artiste italien Jovanotti.

Alors que l'année 2019 aura été marquée par la libération sous condition de Michel Lelièvre, complice de Dutroux mais aussi par l'acceptation de la justice de créer un nouveau collège d'experts psychiatriques pour réévaluer le profil de Marc Dutroux, en vue d'une éventuelle libération, Gino Russo a tenu à accompagner les images émouvantes de sa fille par ses interrogations sur la justice en Belgique: "L'année 2019 se termine pour moi sur la question de l'émotion, la raison et le droit. Le droit est entre autre basé sur la morale ! Doit-on considérer que la morale est exempte d'émotion? Ainsi si tu voles une bicyclette ta punition sera plus légère que si tu tues une personne. Dés lors pourquoi opposer, au niveau juridique, raison et émotion?", questionne-t-il dans son dernier message de 2019 avant de souhaiter une bonne et heureuse année 2020.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

A lire aussi

Marc Dutroux pourra bénéficier d'une nouvelle expertise de 5 psychiatres: "Ça changera forcément la donne", selon son avocat Michel Lelièvre libéré: comment la justice va-t-elle s'assurer qu'il respecte les conditions? Michel Lelièvre libéré: où l'ancien complice de Marc Dutroux va-t-il habiter? Michel Lelièvre en liberté conditionnelle: cette mesure permet-elle d'éviter la récidive? Après Gino Russo, Paul Marchal dévoile son album photos d'An, elle aussi victime de Dutroux Des parents des victimes de Dutroux réagissent à une lettre de son avocat: "Faites ce que vous voulez, une peine de prison, ce n'est pas si grave"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?