Personnes coincées entre les portes des transports publics bruxellois: la STIB dévoile des chiffres étonnants

Personnes coincées entre les portes des transports publics bruxellois: la STIB dévoile des chiffres étonnants

Pas moins de 157 personnes se sont retrouvées coincées entre les portes des transports publics bruxellois en 2018. La STIB veut donc, à travers une nouvelle campagne de sensibilisation, faire prendre conscience à ses voyageurs de l'importance de ne pas bloquer les portes. La compagnie de transport souligne le risque inhérent à de tels comportements.

Vouloir sauter rapidement dans le métro, le tram ou le bus après le signal sonore et la fermeture des portes n'est pas sans risque, rappelle la STIB dans un communiqué au moment de lancer sa nouvelle campagne de sensibilisation. La société de transports bruxellois pointe même le danger que cela peut représenter. Les portes qui se ferment exercent une forte pression, poursuit le communiqué. Les voyageurs qui forcent le passage, s'exposent à des blessures et peuvent rester coincés au moment du démarrage du véhicule. Empêcher la fermeture des portes retarde également les véhicules qui, en additionnant ces faits, peuvent avoir un impact sur la circulation et la régularité de l'ensemble de la ligne, ajoute la STIB. "Cela peut être un comportement plus dangereux encore en raison des conditions météorologiques, de la configuration du quai ou de l'affluence sur le quai. Le conducteur ou la conductrice n'a pas non plus toujours une vue dégagée sur toutes les portes", souligne Amal Kammachi, manager Risque et Sécurité à la STIB.

En 2018, sur 417,6 millions de voyages réalisés, 157 cas de personnes coincées entre les portes ont été signalés. Si la plupart du temps, elles en ressortent avec un bleu, il suffit d'une fois pour qu'un drame se produise, explique la STIB. La société de transports va donc rappeler les règles de sécurité à respecter avec une campagne qui met en scène deux sumos, ou deux rugbymen, avec comme conseil qu'il "ne vaut mieux pas s'interposer ! ".

Agence belga

A lire aussi

"À qui appartient la Stib? À nous!": une centaine de personnes manifestent pour la gratuité des transports en commun

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?