Intempéries : plus de 130 morts en Afghanistan et Pakistan

Intempéries : plus de 130 morts en Afghanistan et Pakistan
Intempéries : plus de 130 morts en Afghanistan et Pakistan

Chutes de neige, pluies et inondations ont fait au moins 132 morts au Pakistan et en Afghanistan ces deux dernières semaines, a-t-on appris mardi auprès de responsables de ces deux pays.

Au moins 93 personnes sont mortes et 76 autres ont été blessées au Pakistan, où l'on déplore aussi des disparus, tandis qu'au moins 39 ont péri et 60 ont été blessées en Afghanistan, selon les mêmes sources.

Les prévisions météorologiques font état d'un très mauvais temps à venir dans les prochains jours.

Le Cachemire pakistanais a été la région la plus touchée, avec 62 morts et 53 blessés ces derniers jours, selon l'autorité locale de gestion des catastrophes.

Le bilan a été confirmé à l'AFP par Mathar Riaz Rana, le responsable administratif du Cachemire pakistanais.

"Nous rencontrons des difficultés dans les opérations de secours en raison des routes bloquées car il commence à faire nuit, a-t-il commenté. Nos équipes de sauveteurs essaient toujours d'atteindre les zones éloignées".

Au moins 19 personnes ont perdu la vie et dix sont portées disparues dans la seule vallée de Neelum, où de fortes chutes de neige ont déclenché une avalanche, selon l'agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA).

"Les fortes chutes de neige et les glissements de terrain ont causé la misère et la mort", a tweeté le Premier ministre Imran Khan, ajoutant notamment avoir demandé l'intervention de la puissante armée pakistanaise.

D'après Raja Shahid, l'adjoint au responsable administratif de la vallée de Neelum, voisine du Cachemire indien, des avalanches ont détruit ou endommagé plus de 150 maisons et commerces.

La neige et la pluie ont également provoqué la mort de 31 personnes et fait 23 blessés dans le Baloutchistan (sud-ouest), a annoncé l'agence de gestion des catastrophes de cette province.

"La plupart des victimes étaient des femmes et des enfants", a déclaré Mohammad Younus, un responsable de cette agence.

Des centaines de personnes sont encore isolées par les intempéries, a-t-il ajouté, le bilan humain pouvant ne pas être définitif au Baloutchistan, où des zones ne sont toujours pas accessibles.

D'après Imran Zarkon, le chef de cette autorité provinciale, des forces paramilitaires sont mobilisées pour secourir des centaines de touristes bloqués dans le district de Kan Mehtarzai.

En Afghanistan, "la plupart des dégâts et la majorité des victimes ont résulté de l'effondrement de toitures à cause des fortes chutes de neige et des pluie" dans le sud et l'ouest, a déclaré à l'AFP Ahmad Tamim Azimi, un porte-parole de l'Autorité nationale afghane de gestion des catastrophes (ANDMA).

Dans la province de Herat (Ouest), sept membres d'une même famille ont ainsi péri dans la chute du toit de leur maison, a-t-il raconté.

"Plus de 300 maisons ont été entièrement détruites ou endommagées dans les provinces de l'ouest et de l'est", a ajouté M. Azimi.

Plusieurs routes principales ont été fermées dans les provinces du centre et du nord en raison de la neige.

Les opérations de secours et les acheminements d'aide après des catastrophes naturelles sont souvent entravés par le manque d'équipements en Afghanistan. La médiocrité des infrastructures rend également difficile l'accès des sauveteurs aux zones isolées.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?