Procès Uber contre taxis bruxellois: les "chauffeurs de limousines" s'en mêlent (vidéo)

Des dizaines de chauffeurs LVC (location de voiture avec chauffeur) se sont rendus devant le palais de justice de Bruxelles, mardi vers 10h00. Jusqu'en fin de matinée, ils y ont manifesté pour montrer leur soutien à huit de leurs collègues ou confrères qui sont poursuivis par la Fédération Belge des Taxis (Febet) et certaines compagnies de taxis bruxellois.

"Les chauffeurs de limousine, c'est plus de 100.000 personnes qui se déplacent chaque mois avec nous. Nous sommes donc un acteur très important de la mobilité à Bruxelles", a déclaré Cetin Erdem, porte-parole de l'Association Belge des Chauffeurs Limousine (ABCL), au micro de notre journaliste Damien Loumaye. "On ne peut pas disparaître. On ne peut pas faire disparaître du jour au lendemain 2.000 familles qui travaillent. Ce serait un vrai bain de sang social et je pense que c'est ça que tout le monde veut éviter aujourd'hui. C'est pour ça qu'on veut absolument un nouveau plan taxi bruxellois de la mobilité, reformer le secteur, moderniser tout ça et le remettre au goût du jour".

Le procès débute jeudi.

RTLinfo avec Damien Loumaye & Belga

A lire aussi

La Région bruxelloise veut soumettre les chauffeurs Uber aux mêmes règles que les taxis: "Il ne s'agit pas de stigmatiser" Cédric, un Schaerbeekois reçoit le courrier de ses voisins mais pas le sien: "Je ne travaille pas pour donner un quart de mon salaire en frais de rappel"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?