Eliette Abécassis nous parle de sa conception de l'amour: "Le mariage c'est une pochette surprise"

Eliette Abécassis, philosophe et écrivaine, était l'invitée du RTL INFO 13h. Dans son dernier roman, elle évoque l'amour et sa conception du mariage.

Eliette Abécassis, philosophe et écrivaine, a publié son dernier roman "Nos rendez-vous". Elle était l'invitée du RTL INFO 13h. Elle nous parle de l'amour et de sa conception du mariage.

Alix Battard: Le fait que l’amour ne tient qu’à un fil. Ça doit nous faire peur ?

Eliette Abécassis: "Oui ça fait peur et en même temps c'est un livre optimiste. Le principe du livre c'est la phrase de cette 4ème couverture: dans la vie on peut aimer plusieurs fois mais il n'y a qu'un seul amour. C'est une forme d'idéalisme, c'est-à-dire qu'il faut continuer à croire dans les sentiments, même si notre époque très scientifique nous force à nous dire que l'amour dépend d'algorithmes ou bien d'un marché, non il faut continuer à croire dans l'amour".

Alix Battard: Et Les réseaux sociaux la dedans ? Dans cette histoire, quand Amélie et Vincent sont rencontrent pour la première fois, ils ont à 20 ans, c’était en 1988. Il n’y avait pas de téléphones portables. Donc quand elle arrive en retard à ce fameux rendez-vous, c’est foutu, ils se perdent de vue…..Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, le rendez-vous aurait peut-être été juste postposé. C’est mieux ou pas forcément ? 

Eliette Abécassis: "C'est une bonne chose. Ils se ratent car il y a le téléphone des années 80 (...). Aujourd'hui, c'est impossible de se rater. Ca remet du lien et d'ailleurs les personnages du roman se retrouvent grâce à Facebook et Instagram. Donc c'est bien car ça permet aux gens de se relier et en même temps, c'est dangereux car ça permet aux gens de découvrir la vérité sur l'autre quand on prend son téléphone".

Alix Battard: Du coup, vous pensez que, (puisque vous êtes aussi philosophe) que, dans la vie, les choses toujours se mettent comme elles doivent….Ou qu’il faut provoquer le destin, provoquer LA rencontre !

Eliette Abécassis: "Il faut un petit peu forcer les choses. Il faut pas regarder sa vie se dérouler comme un film ou comme une série. Il faut avoir un peu plus d'audace (...) Tout joue contre l'amour dans la vie. Il faut à un moment donné prendre sa vie en main et sortir de l'enlisement et continuer d'y croire".

Alix Battard: Pourquoi le début des histoires d'amour nous aveuglent autant ? On pourrait pas le prédire ça en l'épousant ? 

Eliette Abécassis: "Non. Je pense que l'autre est toujours un autre et que le mariage c'est une loterie, une pochette surprise, sauf quand on se marie après 20 ans de vie commune. Mais quand on rencontre quelq'un et qu'on l'épouse, on ne sait absolument pas avec qui on se marie"

RTL info

A lire aussi

Le mariage garde la cote en Belgique: à quoi faut-il penser pour en faire un moment unique? "J'aime me considérer comme un Belge, un 'Maroxellois', un Echte Brusseleir": quand Sam Touzani évoque son identité (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?