Mélanie achète une maison neuve pour 125.000 euros: voici son secret

Se loger représente une difficulté financière pour de nombreux ménages.  C'est pourquoi un bureau d’architectes namurois a imaginé des maisons à 125.000 euros hors TVA. Ces constructions légères sont composées d'une ossature en bois et de bardage métallique. Elles s’adressent notamment aux familles monoparentales ou aux jeunes couples.

Seule et avec un enfant. Mélanie cherchait à se loger avec un budget maîtrisé. Après avoir prospecté le marché immobilier, elle se décide à bâtir une maison avec une ossature en bois à Malonne dans la province de Namur. "Quand j'ai regardé pour un appartement, j'ai vite été dissuadée notamment à cause des frais de syndicats et de copropriété. Ensuite, on a pensé à la rénovation, mais en-dessous de 200.000 euros, on n'avait rien", explique Mélanie Poncelet, propriétaire.

Mélanie contacte alors un bureau d'architecte qui lui propose une maison 4 façades pour 125.000 euros hors TVA. Pour respecter cette enveloppe, le chantier est optimisé à chaque face de la construction.

Anthony Seutin est architecte au sein du bureau qui propose ces maisons: "La maison est la plus simple possible. On a élagué tous les éléments qui ne sont pas essentiels à la vie dans une maison.  La maison est préfabriquée en usine. La durée du chantier est beaucoup plus courte et mieux organisée."

Les fondations sont également simplifiées. Un jour suffit pour assembler cette maison très basse énergie organisée autour d'un bloc technique central pour réduire les coûts. Il faut ajouter le prix des terrains et de la cuisine équipée. L'architecte en est convaincu. Sa maison à 125.000 euros hors TVA répond à une demande du marché.

Pierre Closon est agent immobilier. Il détaille: "Le prix moyens de biens deux façades en région wallonne est de 150.000 euros, auxquels on doit ajouter les droits d'enregistrement de 12,5%  plus 30.000 à 50.000 euros de rénovation. Contrairement à la maison en nouvelle construction proposée qui est intéressante d'un point de vue énergétique, suivi technique de chantier et rapidité d'exécution."

Cinq de ces maisons personnalisables sont déjà construites et le concept intéresse de nombreux candidats bâtisseurs. Reste à régler les réticences urbanistiques de certaines communes.

Christophe Clément, Benjamin Van Kelst

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?