Une journée sportive pour casser les stéréotypes a lieu à Bruxelles: "Les filles arrivent à battre les garçons"

Les élèves de 5ème et 6ème secondaires de la ville de Bruxelles participent à des journées sportives à Neder-Over-Heembeek. Filles et garçons sont mélangés: ils testent 6 activités. 

Zacharia Madi, élève en 5ème secondaire à l'Athénée Marguerite Yourcenar, est dans la piscine. Il explique ce qu'il a fait: "Là, je viens d'effectuer des exercices pas encore trop féminins, des sauts et des saltos".

L'occasion de démonter certains stéréotypes: "Il n'y a pas de différence. On forme des groupes ensemble et les filles arrivent à battre les garçons", remarque Maëlle Vandenberghe, élève en 6ème secondaire à l'Athénée des Pagodes.

Au programme : escrime, krav-maga, capoeira, aquabike, water-polo et natation synchronisée. Les élèves auront ensuite des ateliers philosophiques sur la question des stéréotypes.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?