Le gouvernement wallon va faire pression sur GSK: "On parle vraiment d'un dossier qui est essentiel"

Le gouvernement wallon va faire pression sur GSK: "On parle vraiment d'un dossier qui est essentiel"

Au lendemain de l'annonce de GSK de supprimer au maximum 720 personnes (595 cadres et 125 employés) ainsi que 215 contrats temporaires, soit 935 personnes au total, place aux négociations et au déclenchement de la procédure Renault. Selon nos chiffres, 301 CDD supplémentaires sont impactés : des contrats temporaires qui en octobre n'avaient pas été reconduit par la direction. Soit, 1.236 personnes au total. Le groupe pharmaceutique emploie 9.300 personnes en Wallonie et 16.000 emplois indirects en dépendent.

"Diminuer le nombre d'emplois perdus"

Ce jeudi, le gouvernement wallon recevra la direction du géant pharmaceutique pour tenter de comprendre les motivations et tenter aussi de diminuer le nombre d'emplois concernés par cette restructuration. "On veut nouer le dialogue, on veut comprendre, assure le ministre wallon de l'économie Willy Borsus. On veut pouvoir disposer d'informations pour réfléchir à la façon dont on peut diminuer au maximum le nombre d'emplois perdus".

Le ministre souhaite également négocier "le maintien du centre de recherche" et "la confirmation des investissements". "Nous allons aussi analyser dans quelle mesure nous pourrons être utiles pour les personnes qui in fine perdront leur emploi", annonce Willy Borsus.  Le gouvernement souhaite "veiller à ce que GSK reste à l'avenir un fleuron important en Wallonie". Une rencontre avec les syndicats aura lieu vendredi. Une assemblée générale des travailleurs sera également tenue.

Plus gros employeur privé de Wallonie

Le plus gros employeur privé de Wallonie avait surtout fait parler de lui ces dernières années pour la croissance impressionnante de ses effectifs et de ses activités. Hier, c’est tout le contraire qui s’est passé. Pour la première fois, GSK a annoncé le déclenchement d’une procédure Renault.

La Belgique est le siège de l’activité vaccins du groupe anglo-américain GSK, qui est leader mondial de la spécialité. On y retrouve le centre historique de recherche et développement ainsi que le plus grand site de fabrication de vaccins au monde (Wavre). Selon nos informations, GSK a reçu 13,656 millions d'euros d’aides à l’investissement pour un montant total d’investissement de 124 millions d'euros. La firme a également touché 71,6 millions d'euros d’autres aides wallonnes diverses, dont 61 millions ont été remboursés par l’entreprise.

"Le pharma, les vaccins, les biotechnologies en général sont un domaine d'activité et aussi un volet de nos exportations qui sont très très importantes, insiste le ministre wallon de l'économie. Les impacts aussi pour les activités, pour les fournisseurs, les prestataires de services... Tout cela est très structurant dans notre économie donc on parle vraiment d'un dossier qui est essentiel. Le futur à moyen terme et à long terme de l'entreprise est très important pour la Wallonie, pour nous ainsi que pour l'ensemble des familles concernées".

Vincent Legraive

A lire aussi

Le géant GSK annonce un plan de transformation: jusqu'à 720 employés (surtout des cadres) menacés en Belgique La firme pharmaceutique GSK envisage jusqu'à 720 suppressions d'emplois en Belgique Restructuration chez GSK: Elio Di Rupo explique comment le gouvernement wallon va essayer de réduire le nombre de licenciements Comment expliquer la restructuration chez GSK? Pourquoi intervient-elle maintenant? Pourquoi une entreprise en bénéfice comme GSK licencie-t-elle? "Les citoyens ne comprennent plus le système économique" Restructuration chez GSK: "Ils proposaient aux gens de passer cadre mais il y a une facilité de licenciement derrière" Restructuration chez GSK: silence radio après la rencontre entre le gouvernement wallon et la direction Le PTB soulève la polémique: est-il vrai que GSK ne paie pas d'impôt? Les syndicats de GSK au gouvernement wallon : "Nous craignons que cela ne soit qu’une première vague de licenciements..."

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?