Le coronavirus pourrait avoir un impact économique chez nous: des aéroports de fret envisagent le chômage économique

Le coronavirus pourrait avoir un impact économique chez nous: des aéroports de fret envisagent le chômage économique

Certaines entreprises considèrent la piste du chômage économique temporaire chez Brucargo en raison de l'épidémie de coronavirus qui ralentit l'économie chinoise, rapporte De Tijd mercredi.

Les aéroports de fret de Brucargo (Zaventem) et Liège subissent l'impact du coronavirus. Le trafic aérien est généralement ralenti entre la Belgique et la Chine lors du Nouvel An chinois, le 25 janvier cette année, mais la reprise semble tarder. Si bien que certaines entreprises envisagent même le chômage économique.

"La reprise se fait attendre", constate Bert Selys, le porte-parole pour le fret de l'aéroport de Liège. Les entreprises touchées dans la province chinoise de Hubei n'ont pu reprendre leur production que lundi, et des millions de Chinois restent en quarantaine, ce qui pèse sur la consommation. La demande pour du transport cargo se voit donc allégée, pointe aussi Geert Keirens, le directeur d'Air Cargo Belgium, l'organisation qui chapeaute Brucargo.

Agence Belga

A lire aussi

Les pays et territoires touchés par le nouveau coronavirus Un bateau de croisière néerlandais bloqué en Mer de Chine à cause du coronavirus Coronavirus: chez nous, tout est prêt pour prendre en charge les patients Coronavirus: à Wuhan, épicentre de l'épidémie, les médecins travaillent LA PEUR AU VENTRE

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?