Nordahl Lelandais avait-il prémédité de tuer le caporal Arthur Noyer âgé de 23 ans?

Nordahl Lelandais avait-il prémédité de tuer le caporal Arthur Noyer âgé de 23 ans?

Le parquet de Chambéry a requis en début de semaine le renvoi de Nordahl Lelandais devant la cour d'assises de la Savoie pour meurtre dans l'affaire Arthur Noyer, et non plus assassinat, a appris l'AFP de sources concordantes.

Mis en examen pour assassinat dans un premier temps en décembre 2017, le mis en cause de 36 ans avait reconnu en mars 2018 une bagarre entre lui et Arthur Noyer qui avait entraîné la mort du caporal de 23 ans, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins.

Selon lui, les faits se seraient passés à Saint-Baldoph, près de Chambéry, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, après avoir pris en stop le militaire originaire de Bourges, à la sortie d'une boîte de nuit dans le centre-ville de Chambéry.

Réclusion criminelle ou 30 ans de réclusions?

Le parquet de Chambéry considère donc que Nordahl Lelandais avait une intention de tuer Arthur Noyer au moment où les faits ont eu lieu, mais qu'il n'avait pas prémédité son geste. 

Si le magistrat instructeur suit le réquisitoire définitif du parquet en renvoyant Nordahl Lelandais pour meurtre devant la cour d'assises de la Savoie, alors la peine maximale encourue passera de la réclusion criminelle à perpétuité à trente ans de réclusion.

Nordahl Lelandais est par ailleurs mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys et pour agressions sexuelles sur deux petites cousines.

AFP

A lire aussi

"J’ai paniqué comme si j’étais envoûté d’un démon": ce qu'a dit Nordahl Lelandais aux enquêteurs après le meurtre de la petite Maëlys "Ce soir-là, Lelandais était en mode prédateur": les parents d'une autre fillette assurent que la nuit du drame, il "recherchait une proie" Nordahl Lelandais entendu dans le cadre d'une nouvelle affaire: sa cousine l'accuse d'attouchements le jour de l'enterrement de son père "Sous prétexte de lui faire un câlin de réconfort, il met ses mains sur sa poitrine": comment Nordahl Lelandais aurait abusé de sa petite cousine "On sort le tapis rouge à Nordahl Lelandais", les parents d'une victime du tueur en colère Nordahl Lelandais, soupçonné du meurtre de la petite Maëlys, mis en examen pour agression sexuelle sur une cousine

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?