Pour la Saint-Valentin, elles s'enchaînent sur un pont pour dénoncer les féminicides

Pour la Saint-Valentin, elles s'enchaînent sur un pont pour dénoncer les féminicides

Une douzaine de Femen se sont enchaînées vendredi, jour de la Saint-Valentin, aux lampadaires du Pont des Arts à Paris pour dénoncer les féminicides justifiés par l'"amour" de leurs auteurs, a constaté une journaliste de l'AFP.

"On ne tue jamais par amour", "pour le meilleur, pas pour le pire", "je ne t'aime pas à en mourir", pouvait-on lire sur les bustes dénudés des militantes qui ont allumé des fumigènes rouges.

La tête ornée d'une couronne de fleurs noires, elles ont brandi des ballons en forme de coeur, de couleur noire et rouge, des bouquets de roses rouges et des pancartes noires avec des slogans similaires, également criés par les activistes.

En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 cas de féminicides, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

Pour la Saint-Valentin, elles s'enchaînent sur un pont pour dénoncer les féminicides

Pour la Saint-Valentin, elles s'enchaînent sur un pont pour dénoncer les féminicides
 
 

AFP

A lire aussi

L'ex-compagnon de Fanny, qui l'a poignardée dans un train, est toujours en cavale: "Il nargue les autorités sur les réseaux sociaux" "C'est le plat préféré d'Ella, ma copine": Loïc dévoile sa recette des raviolis farcis aux scampis pour la Saint-Valentin (vidéo) Fanny, poignardée dans un train, avait déjà porté plainte contre son agresseur L'amour au temps du coronavirus: triste Saint-Valentin en Chine

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?