Wall Street hésite, s'interrogeant sur le coronavirus et des données économiques

(Belga) Wall Street a terminé en ordre dispersé vendredi, continuant de rester vigilante face au coronavirus et digérant des statistiques contrastées sur l'économie américaine.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 0,09%, à 29.398,08 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,20%, à 9.731,18 points, et le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, est monté de 0,18% à 3.380,16 points. Selon Peter Cardillo de Spartan Capital, cette séance en demi-teinte est notamment due au week-end de trois jours aux Etats-Unis. Les principaux marchés financiers américains seront fermés jusqu'à mardi matin, le lundi 17 février étant férié aux Etats-Unis. "Comme personne ne sait ce qu'il peut arriver avec le coronavirus, les investisseurs sont sur la retenue", indique-t-il. Le bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus approchait vendredi les 1.400 morts en Chine, où près de 64.000 cas de contaminations ont désormais été enregistrés. Toutefois, les principaux indices new-yorkais ont réalisé des gains substantiels sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones s'appréciant de 1,0%, le Nasdaq de 2,2% et le S&P 500 de 1,6%. Les risques liés à l'impact économique du virus n'ont pas particulièrement entravé la montée de la cote new-yorkaise ces dernières semaines. "Cela pourrait changer de manière drastique si les nouvelles macroéconomiques se détérioraient fortement en Chine et aux Etats-Unis", avertit cependant M. Cardillo. (Belga)

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?