Le MR est-il prêt à repartir dans un gouvernement avec la N-VA comme il y a 5 ans? Voici la réponse

Le journaliste politique Fabrice Grosfilley a discuté ce matin avec un ministre du MR, en l'occurrence David Clarinval, ministre fédéral du budget, sur les négociations politiques qui patinent pour former un gouvernement fédéral, près de 9 mois après les élections. Le ministre constate une situation de blocage avec, au sud du pays, le PS et Ecolo qui ont exclu un gouvernement avec la N-VA et, au nord, le CD&V qui veut, lui, travailler avec la N-VA. "Ces partis doivent donc savoir qu'ils sont responsables de la situation actuelle", estime l'élu libéral qui ne pense pas que de nouevlles élections apporteraient une solution.

Fabrice Grosfilley: Qui doit changer d'avis pour débloquer la situation ?

David Clarinval: C'est au PS, Ecolo et CD&V de prendre leur responsabilité. Ils ne peuvent pas prendre le pays en otage. Nous, on est prêt à faire des compromis.


Fabrice Grosfilley: Repartir avec la N-VA et d'autres partis flamands mais sans le PS, est-ce envisageable au MR ?

David Clarinval: Il y a plusieurs pistes possibles. Mais je ne pense pas qu'en les annonçant sur le plateau aujourd'hui, ce soit une bonne solution.


Fabrice Grosfilley: Une grande coalition sans le PS, une sorte de "Suédoise" bis un peu élargie, n'est donc pas exclue ?

David Clarinval: Si cette solution-là est possible, nous le ferons. D'autres solutions sont aussi possibles. Il y a 4 ans, nous avons pris nos responsabilités en faisant passer l'intérêt du pays avant celui de son parti. Je demande aujourd'hui au PS, à Ecolo et au CD&V de faire de même.

RTL INFO

A lire aussi

Formation fédérale: mis à part le scénario des élections, peut-on encore tester certaines coalitions? Coens: "De nouvelles élections? Pas une solution" Koen Geens accuse Paul Magnette de lui avoir donné "un coup de sabot": le socialiste réagit Paul Magnette renvoie à Koen Geens la responsabilité de sa démission Crise politique: le socialiste Charles Picqué prévient les francophones de se préparer à une future réforme du pays (vidéo) Paul Magnette réagit au front flamand de Bart De Wever: "On ne va jamais se laisser entrainer sur cette pente-là" (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?