Les salles de sport dans le viseur: vous pourrez bientôt faire l'objet d'un contrôle anti-dopage (vidéo)

Le dopage est partout. Dans le monde professionnel, bien sûr, mais aussi dans les milieux amateurs. La prise de substances dopantes est strictement interdite, pour tout le monde. Alors que l'accès à ses produits est de plus en plus simple, la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé d'agir.

Dès le mois de mars, des contrôles anti-dopage pourront être effectués... dans les salles de sport. Ils pourront prendre la forme d'analyse d'urine ou sanguine et seront obligatoires. "Il n'y pas de plan qui ciblerait les sportifs amateurs, mais il se peut que certains domaines qui ont connu des abus dans le passé fassent l'objet de contrôles", nous précisé Valérie Glatigny, Ministre du Sport en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ces tests se feront de manière aléatoire. Un refus sera sanctionné d'une amende allant jusqu'à 250 euros. L'office national anti-dopage a été désigné pour pouvoir effectuer ces contrôles. 850.000 Belges sont inscrits dans une salle de sport. En Flandre, ces contrôles ont déjà lieu depuis 10 ans et permet de mesurer l'importance de ce fléau. En moyenne, 20% des cas sont positifs...

Samuel Ledoux, Julien Raway et Steve Damant

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?