Voici pourquoi de plus en plus de Belges changent de prénom

En 2018, près de 4.600 personnes ont fait la démarche pour changer de prénom, alors qu'elles n'étaient que 1.112 en 2017. En fait, les règles pour changer de prénom se sont assouplies, et c'est aussi devenu gratuit dans certaines communes.

L’ajout d’un tirait comme dans Jean Marie qui devient Jean-Marie, ou l’adaptation d’un prénom composé, c’est la grande tendance du moment, comme nous l'explique dans le RTLINFO 13H Patricia Van Den Brande, responsable à l’état civil de la commune de Marcinelle : "Souvent, c’est une procédure de régularisation de la part de personnes plus âgées."

D’avril à décembre 2019, ils étaient près de 4.600 Belges à franchir le pas, alors qu’en 2017, ils n’étaient que 1112. Pourquoi cette augmentation a-t-elle eu lieu?

La demande de changement doit être motivée et validée par l’officier de l’état civil.

Si la procédure est moins compliquée qu'avant, elle reste une décision importante qui ne pourra plus faire l'objet de changements. Patricia Van Den Brande modère la volonté de certains qui voudraient changer plusieurs fois de prénom. "Il faut être certain de ce qu’on veut. On a par exemple refusé il y a quelque temps un 5ème changement de prénom, où la personne n’était pas certaine de ce qu’elle voulait", raconte-t-elle.

Depuis, le 1er août 2018, ce sont les communes qui sont compétentes à la place du SPF Justice. Le prix a aussi fortement diminué. Il varie de 0 à 490 euros. Et dans certaines communes, ce service est devenu gratuit, comme c’est le cas à Andenne et à Charleroi.

Depuis ce changement de compétences, Véronique Mouyaux, directrice FF à la ville de Charleroi a constaté la différence au niveau de la charge de travail : "C’est surtout une charge de travail supplémentaire vu que rien que pour la commune de Charleroi, le nombre de requête a doublé."

Pour répondre aux conditions de changement de prénom, il faut être majeur, de nationalité belge et ne pas avoir fait l’objet de poursuites judiciaires.

Mathieu Langer

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?