Coronavirus: rassurant pour les enfants, alarmant pour les personnes âgées

Coronavirus: rassurant pour les enfants, alarmant pour les personnes âgées

Emmanuel André, microbiologiste à la KU Leuven et membre de l’équipe de référence sur le coronavirus, était interrogé ce matin sur Bel RTL sur les personnes à risque face au Covid-19.

Taux de mortalité chez les moins de 39 ans: 0,2%

Premier constat rassurant : statistiquement, de ce qu'on sait du virus aujourd'hui, les enfants "ne sont a priori pas un groupe à risque de développer plus fréquemment des formes sévères. Ça ne veut pas dire que les formes sévères ne peuvent jamais arriver chez les enfants mais ça veut dire que d'un point de vue statistique, il y aura moins d'enfants qui développeront des formes sévères".

Selon une étude chinoise récente, le taux de mortalité des moins de 39 ans ne serait que de 0,2%, alors que la moyenne en Chine est de 0,7%, et se situe entre 2 et 4% à Wuhan.

Tout le monde ne meurt donc pas du virus, loin de là. Si "tout le monde qui est exposé à ce coronavirus est susceptible au moins d'être porteur de ce virus", "les personnes qui vont développer la maladie, ce n'est qu'une minorité des personnes. Et une minorité d'entre-elles vont avoir des complications extrêmement sévères."

Taux de mortalité chez les plus de 80 ans : 14,8%

Par contre, il existe un groupe à risque qui est le même que pour la grippe saisonnière : "Aujourd'hui, de ce qu'on sait du virus, ce sont principalement des personnes qui sont plus âgées qui vont développer des formes plus sévères de la maladie. Et donc les personnes typiquement de plus de 80 ans sont des personnes qui vont plus fréquemment développer les formes sévères." En Chine, le taux de mortalité des plus de 80 ans porteurs du virus est en effet de 14,8%.

Des principes de précaution à suivre

Tout l'enjeu est donc que les personnes les moins à risque ne contaminent pas celles qui le sont le plus. "C'est en prévenant le risque sur l'ensemble de la population qu'on va pouvoir prévenir l'apparition d'événements sévères et donc éventuellement de décès dans l'ensemble de la population. Les enfants, même s'ils ne sont pas exposés fréquemment à des formes sévères, peuvent contribuer à transmettre ce virus. Et donc c'est pour ça que les enfants comme tous les autres sont les personnes à qui on doit donner les bons conseils."

Des bons conseils rappelés hier par Christelle Meuris, infectiologue au CHU de Liège:

- éternuer dans son coude

- jeter ses mouchoirs

- se laver les mains

- rester chez soi si on est contagieux

Porter un masque ne marchera qu'à certaines conditions évoquées ici.

RTL INFO avec Bernard Lobet

A lire aussi

Coronavirus : quels sont les différents niveaux d'alerte prévus chez nous? Coronavirus: les enfants sont-ils aussi atteints que les adultes?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?